l'info en continu

Félix Tshisekedi et João Lourenço mettent en place un projet commun d’exploitation pétrolière

- Publicité-

Le président de la République Félix Tshisekedi qui passait ses vacances à Muanda dans la province du Kongo central a rejoint la ville de Benguela, au sud de l’Angola où il a rencontré son homologue angalois João Lourenço ce dimanche 5 janvier 2020.

 » Lors de la réunion, qui s’inscrit dans le cadre de l’amitié, de la coopération et des relations de bon voisinage, les chefs d’État ont abordé le dossier ZIC (Zone Intérêts Commun) pour l’exploration pétrolière » rapporte une dépêche de la maison civile du chef de l’État parvenu à Politico.cd.
 

- Publicité-

Les deux Chefs d’État « se sont convenus que les équipes techniques des deux pays se réuniraient dès que possible pour établir le calendrier d’action nécessaire à la mise en œuvre du projet conjoint », lit-on dans la même dépêche.
 
Félix Tshisekedi et João Lourenço qui ont placé leur gouvernance sous le signe de lutte contre la corruption et l’impunité ont aussi abordé cette question de lutte contre la corruption.

L’Angolais a annoncé à son homologue congolais qu’il a accordé un temps de grâce de 6 mois à ses ressortissants pour le rapatriement au pays des ressources financières, opportunité non saisie en temps voulu.

Dépasser ce délai, le pays mettra en place mettre « les moyens juridiques, judiciaires, diplomatiques et autres qu’il juge nécessaires, pour: afin d’assurer le rapatriement effectif des capitaux placés illicitement hors du pays et de prévoir le recouvrement de ces avoirs sur le territoire national, en vertu de la loi n ° 15/18 du 26 décembre sur la perte prolongée de marchandises et le rapatriement coercitif de capitaux ».

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU