Après la condamnation de Ntaganda, Denis Mukwege appelle la CPI a poursuivre ses enquêtes aux Kivu

Lire à la une

RDC : Félix Tshisekedi: “Le Go Pass n’est pas foncièrement mauvais. Mais le but est de savoir ce que l’on en fait”

Le Chef de l'Etat congolais, Félix Tshisekedi, lors d'une interview accordée à la Radio Vatican, a promis...

La RDC et le Saint-siège ratifient l’accord-cadre sur des questions d’intérêt commun

Ce vendredi 17 janvier 2020, le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Vatican, et le Président congolais...

RDC: Moïse Katumbi en tournée très politique aux Etats-Unis

Après avoir transformé sa plateforme électorale en parti politique, Ensemble pour la République, l'opposant Moise Katumbi s'est...
- Publicité-

La condamnation ce jeudi 07 novembre à 30 ans de prison de Bosco Ntaganda, ancien chef d’état-major adjoint des Forces patriotiques pour la libération du Congo (FPLC) par la Cour Pénale internationale pour les crimes commis en Ituri n’a pas laissé indifférent le Prix Nobel congolais de la Paix, Denis Mukwege qui s’est dit soulagé et satisfait.

« Bosco Ntaganda enfin jugé pour ses crimes commis en Ituri. Nous appelons le Bureau du Procureur de la#CPI à poursuivre ses enquêtes dans les #Kivus pour contribuer à la consolidation de la #paix dans la région des Grands Lacs », a écrit Denis Mukwege sur twitter.

Bosco Ntaganda avait été déclaré coupable de 18 chefs d’accusation dont des crimes de guerre et de crimes contre l’humanité notamment:
-meurtre et tentative de meurtre,
-attaque contre des civils,
-viol,
-esclavage sexuel de civils, -pillage,
-déplacement de civils,
-attaque contre des biens protégés,
-destruction de biens appartenant à l’adversaire;
-et enfin viol, esclavage sexuel, enrôlement et conscription d’enfants de moins de 15 ans et leur utilisation pour les faire participer activement à des hostilités).

Les cinq chefs de crime contre l’humanité retenus contre lui sont:
– meurtre et tentative de meurtre,
– viol,
– esclavage sexuel,
– persécution
– et transfert forcé de population.

Dans ce procès ouvert le 2 septembre 2015, 2 123 victimes, représentées par les représentants légaux du Bureau du conseil public pour les victimes, Sarah Pellet et Dmytro Suprun, ont participé au procès sur autorisation de la Chambre.

Les conclusions orales des témoins ont été entendues par les juges de la cour du 28 au 30 août 2018 et le procès s’est ouvert le 2 septembre 2015.

Originaire du Rwanda, Bosco Ntaganda est devenu général des FARDC. Après la débâcle du mouvement rebelle M23, il s’est rendu à l’ambassade américaine à Kigali où il demandé son transfert pour la CPI.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. 30 ans c’est peu pour les congolais vivant au kivu et en ituri.
    Augmentons lui 20 ans autres pour avoir deborder les frontieres

Comments are closed.

- Publicité-

Les + récents

RDC : “Je ne vois personne que ça soit au sein de la coalition ou ailleurs, m’empêcher d’améliorer la qualité de vie de nos...

Lors de son interview accordée à la Radio Vatican, Félix Tshisekedi, président de la République Démocratique du...

RDC : Félix Tshisekedi: “Le Go Pass n’est pas foncièrement mauvais. Mais le but est de savoir ce que l’on en fait”

Le Chef de l'Etat congolais, Félix Tshisekedi, lors d'une interview accordée à la Radio Vatican, a promis de diligenter des audits pour...

RDC/ Marche de Lamuka: “Au-delà des coups reçu, destruction méchante et autres traitements humiliants, je tiens”, affirme l’artiste Alex Dende, enfin libre

Arrêté ce vendredi 17 janvier lors de la marche de l'indignation de la coalition Lamuka, l'artiste engagé et Secrétaire national de l'ECIDE...

RDC: Sylvestre Ilunga et les membres du gouvernement ont déposé les gerbes de fleurs au monument de Lumumba

À l'occasion de la commémoration de l'assassinat de l'héros national Patrice Emery Lumumba, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, accompagné des membres...

La RDC et le Saint-siège ratifient l’accord-cadre sur des questions d’intérêt commun

Ce vendredi 17 janvier 2020, le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Vatican, et le Président congolais Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo ont procédé...

Dans l'actualtié

SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join