mercredi, avril 14, 2021
DRC
28,665
Personnes infectées
Updated on 14 April 2021 à 2:03 2 h 03 min
DRC
2,079
Personnes en soins
Updated on 14 April 2021 à 2:03 2 h 03 min
DRC
25,841
Personnes guéries
Updated on 14 April 2021 à 2:03 2 h 03 min
DRC
745
Personnes mortes
Updated on 14 April 2021 à 2:03 2 h 03 min

Molendo Sakombi fixe des assignations à chaque circonscription pour accroître les recettes

- Publicité-

Le ministre des Affaires foncières, Aimé Molendo Sakombi, a assigné des recettes réajustées par circonscription foncière dans une circulaire ce lundi 21 octobre à l’attention des conservateurs des titres immobiliers et des chefs de division du cadastre des circonscriptions foncières.

« La présente note circulaire se réfère au dernier réajustement des prévisions budgétaires 2020 (volet recettes) qui oblige le ministère des Affaires foncières à réaliser la somme en francs congolais de cinquante sept milliards six cent soixante et un million huit cent quatre-vingt-neuf mille sept cent trente-cinq francs congolais au regard du programme ambitieux du gouvernement de la République pour l’exercice 2020 », écrit Aimé Sakombi Molendo.

Fixé à 33 250 368 257 CDF pour l’exercice 2019, ce réajustement est de l’ordre de 73,4 % de croissance et il fait passer le secteur des Affaires foncières désormais à 57 661 889 735 CDF pour 2020.

« Il nous oblige ainsi à peaufiner des stratégies pour répondre aux attentes du gouvernement», précise le ministre.

Aimé Sakombi Molendo se veut rigoureux en enjoignant des mesures d’accompagnement à chaque circonscription foncière en vue d’accomplir la vision du chef de l’Etat dans la maximisation des recettes pour le budget exercice 2020.

« De prime abord, la première mesure d’accompagnement est de fixer des assignations pour chaque circonscription et de vous informer que faute de les réaliser, il me reviendra de procéder à la cotation administrative et d’en tirer toutes les conséquences. Je vous enjoins de suivre personnellement les modes de calcul lors de la taxation et de vous rassurer du recouvrement pour le compte du trésor public à l’établissement de chaque titre foncier et immobilier », martèle le ministre.

Et d’ajouter :

« Je me fais l’obligation d’actualiser avec diligence, la mercuriale des expertises immobilières pour vous permettre de dégager à juste valeur les droits proportionnels d’enregistrement lors de chaque mutation. Et de ce fait, je vous demande d’accorder une attention particulière à la valeur vénale déclarée lors des transactions immobilières aux actes de ventes complaisants ».

Notons que lors de son allocution de prise de fonction comme ministre des affaires foncières, Molendo Sakombi s’est assigné entre autres missions d’assainir son secteur et de maximiser ses recettes.

- Advertisement -

Thierry Mfundu | POLITICO.CD

notre sélection