Lamuka à bout de souffle?

Lire à la une

14 nouveaux cas d’Ebola confirmés dans l’Est de la RDC

Selon le dernier bulletin épidémiologique daté du jeudi 16 janvier, les cas confirmés ont été signalés dans...

RDC : Félix Tshisekedi: “Le Go Pass n’est pas foncièrement mauvais. Mais le but est de savoir ce que l’on en fait”

Le Chef de l'Etat congolais, Félix Tshisekedi, lors d'une interview accordée à la Radio Vatican, a promis...

La RDC et le Saint-siège ratifient l’accord-cadre sur des questions d’intérêt commun

Ce vendredi 17 janvier 2020, le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Vatican, et le Président congolais...
- Publicité-

La situation de la coalition réunissant Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Martin Fayulu et Adolphe Muzito n’est pas au beau fixe. Déjà en perte de vitesse depuis les élections du 30 décembre dernier, alors que plusieurs de ses leaders, dont Freddy Matungulu et Gabriel Kyungu ont officiellement quitté le groupe, la coalition voit à présent ses leaders regarder chacun de son côté.

La photo de famille la semaine dernière à Roma n’a pas non plus arranger la situation. Les quatre principaux leaders ont eu une réunion à l’issue de l’ordination du Cardinal Fridolin Ambongo, sans toutefois faire de grande annonce. Par ailleurs, des voix s’élèvent pour affirmer que l’avenir de la coalition est compromise.

“La Coalition Lamuka et je le confirme a terminé sa mission astronomique autour de la Lune, le reste ne sont que les manœuvres cinématographiques d’atterrissage en douceur ! Aujourd’hui chaque leader se prépare pour 2023. A bon entendeur Salut !” s’est exclamé Jean-Bertrand Ewanga sur twitter.

Sur le terrain politique, LAMUKA reste partagé. D’un côté, Martin Fayulu qui soutient toujours être le gagnant de la Présidentielle du 30 décembre, soutenu par Adolphe Muzito; sont confrontés à Moïse Katumbi, qui reconnaît finalement Félix Tshisekedi et appelle à une opposition Républicaine. Il y a également Jean-Pierre Bemba qui peine à trouver sa place.

L’ancien vice-président justement, est à la tête de la présidence tournante de la coalition. Sauf que depuis son arrivée, il n’y a pas grand-chose à mettre sur son actif. Le leader du Mouvement de Libération du Congo (MLC) a néanmoins prévu un meeting à Kisangani.

Enfin, de son côté, Moïse Katumbi semble de plus en plus focaliser à structurer sa plateforme politique “Ensemble” en parti. Par ailleurs, un rapprochement est également observé entre Félix Tshisekedi et le parti de Pierre Lumbi, qui insiste cependant faire toujours partie de l’opposition.

- Publicité -
- Publicité-

Les + récents

Lambert Mende appelle les congolais à se mobiliser pour “bannir l’impérialisme qui frappe la RDC”

Lors de la commémoration du 59e anniversaire de l’assassinat de Patrice-Emery Lumumba, Lambert Mende, député national et...

Tshopo: une tentative d’arrestation du Me Firmin Yangambi avortée en pleine salle de conférence sur “l’avenir du Congo”

La nouvelle a été rependue d'abord en travers les réseaux sociaux avant que plusieurs témoignages des jeunes qui prenaient part à une...

Coopération Egypte-RDC, Le ministre de l’industrie Julien Paluku signe trois memorandums d’entente au Caire

Le ministre congolais de l'industrie Jilien Paluku Kahongya Ministre et son homologue des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de...

14 nouveaux cas d’Ebola confirmés dans l’Est de la RDC

Selon le dernier bulletin épidémiologique daté du jeudi 16 janvier, les cas confirmés ont été signalés dans les zones sanitaires de Mabalako,...

Sommet de Londres : les énergies renouvelables et le climat des affaires en RDC au menu du discours de Félix Tshisekedi

Le chef de congolais Félix Tshisekedi va tenir un discours qui sera orienté sur les énergies renouvelables et les reformes planifiées par...

Dans l'actualtié

SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join