25.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

jeudi, février 27, 2020
Publicité

Un peu méfiant du gouvernement Ilunkamba, Félix Tshisekedi s’appuie sur le peuple

Le Chef de l’État Félix Tshisekedi s’est adressé à la nation ce dimanche 8 septembre 2019 pour rappeler les réalisations depuis son accession au pouvoir, dans le cadre du programme d’urgence des 100 jours qui a imprimé un rythme de changement en RDC. Ce message intervient 48 heures après l’investiture du gouvernement.

L’investiture du gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba n’est pas sans conséquence dans cette République où avec un gouvernement de Bruno Tshibala sortant, le président de la République Félix Tshisekedi et son cabinet ont semblé constituer un gouvernement parallèle. En clair, l’avènement d’un gouvernement post-doctoral dépouille Félix Tshisekedi d’une partie de son pouvoir qu’il a jusqu’ici utilisé.

Malgré les accords, les bonnes intentions, le président de la République ne cache pas sa méfiance vis-à-vis de son partenaire, le FCC de l’ancien président Joseph Kabila, quant à l’exécution et au succès de sa vision. De quoi rappeler d’abord cette vision qu’il a exécuté depuis quelques mois dans le cadre des 100 jours “avec les moyens de bord”. Une façon de mettre la pression sur ce gouvernement qui aura tout un budget, de faire mieux que ce programme de 100 jours.

Sachant que la bipolarité de la coalition FCC-CACH peut s’étendre au gouvernement qu’elle a produit, Félix Tshisekedi a dans son message, trouvé un seul maître à l’équipe Sylvestre Ilunga Ilunkamba : le peuple congolais qui ” attend le changement “.

“A ceux qui sont responsables de la gestion des affaires publiques, le premier signe visible du changement sera celui de votre comportement, de votre compétence dans la gestion de la mission qui vous est confiée par le peuple congolais. Nous sommes au service exclusif des congolaises et congolais. Sachons désormais travailler pour le changement de notre pays”, a-t-il martelé.

Un peu comme lors des longues négociations qui ont produit cette équipe, le président de la République entend compenser sa minorité au gouvernement Ilunkamba par la “majorité populaire” et imprimé ainsi sa ligne de conduite à l’exécutif national.

Quoi qu’il en soit, l’investiture du gouvernement Ilunkamba inaugure donc cette période pour le CACH et le FCC de prouver leur capacité à respecter leurs ententes et a créé une synergie à l’exécutif national, sans faire du mal à la population congolaise.

- Publicité -

EN CONTINU

Affaire prêt supposé obtenu par le FPG au FPI: les avocats de l’ancien ministre Tryphon Kin-Kiey Mulumba saisissent la justice

Dans un communiqué de presse datant du 25 février 2020, les avocats conseils de Tryphon Kin Kiey Mulumba, plusieurs fois ministres et...

RDC: Les avocats de Samih Jammal sollicitent son transfert dans un hôpital à cause d’un malaise

Arrêté pour le présumé détournement de 57 millions USD destinés à la construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme de...

Programme de 100 jours : un militant du collectif des citoyens indignés demande pardon à Amato Bayubasire pour l’avoir accusé de détournement sans preuve

Quelques jours après le dépôt de la plainte contre Augustin Ntaitunda à la cour d’appel de Bukavu, celui-ci vient de demander pardon...

Coronavirus: plus de 140 étudiants congolais bloqués en Chine, les parents appellent Félix Tshisekedi à réagir

Plusieurs étudiants congolais sont encore bloqués en Chine alors que l'épidémie de Coronavirus y fait rage.Face à cette...

Ramazani Shadary a réussi durant ces deux années, à placer le PPRD au premier plan dans l’échiquier national ( Cellule de communication )

Dans une une vidéo diffusée par la cellule de communication du PPRD et qui nous est parvenue ce mercredi 26 janvier 2020,...

notre sélection

Entrepreneuriat: les albinos formés sur les techniques de fabrication de produits cosmétiques bio pour leurs peaux grâce à Vodacom

Désormais, les albinos peuvent fabriquer eux-mêmes leurs produits cosmétiques bio pour la peau grâce à une formation organisée par la Fondation Vodacom...

« Congo Faut Ebonga », la campagne qui veut “réparer” la RDC

"Il faut que le Congo change", ou encore, "le Congo doit se développer." Le slogan lancé sur les réseaux sociaux il y...

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join