lundi, août 10, 2020
DRC
9,454
Personnes infectées
Updated on 10 August 2020 à 5:58 5 h 58 min
DRC
906
Personnes en soins
Updated on 10 August 2020 à 5:58 5 h 58 min
DRC
8,324
Personnes guéries
Updated on 10 August 2020 à 5:58 5 h 58 min
DRC
224
Personnes mortes
Updated on 10 August 2020 à 5:58 5 h 58 min
publicité

« Il est inacceptable que l’Afrique du Sud, symbole de la cohabitation multiraciale, devienne un terrain hostile pour les peuples d’Afrique » : Parti d’Union Républicaine

Conformément aux prescrits de l’article 26 de la Constitution de la République Démocratique du Congo, le Parti d’Union Républicaine a saisi par le gouverneur de la ville-province de Kinshasa afin de lui informer de la tenue d’une manifestation pacifique ce samedi septembre 2019 à 10:00, « qui partira du Rond-point FORESCOM, dans la commune de la Gombe et aura pour premier point de chute l’Ambassade de la République Sud-Africaine, en passant par l’avenue Lukusa avant de se poursuivre vers le siège de l’Union Africaine à Kinshasa/Gombe, dernier point d’aboutissement » écrit le communiqué de ce parti centriste reçu par la rédaction de POLITICO.CD.

« Au cours de ladite manifestation, nous protesterons contre les violences dont font l’objet les étrangers, parmi lesquels les congolais et les Ouest-Africains en Afrique du Sud » écrit le document signé par Godefroy Mwanabwato, président de ce parti politique.

« Comme vous le savez bien, au nom du principe sacro-saint du panafricanisme, notre pays la République Démocratique du Congo (Zaïre à l’époque) ainsi que d’autres pays africains avaient participé de manière très efficace dans le combat du peuple Sud-Africain contre l’Apartheid et en faveur de la libération de Nelson Mandela, soit à travers des pressions politiques, économiques et diplomatiques de divers ordres, soit en servant de base arrière et de terre d’asile aux combattants de l’ANC pourchassés dans leur propre pays » rappelle ce parti politique.

Pour le PUR, il est inacceptable que ce pays-ami, géré par l’ANC, jadis havre de paix et symbole de la cohabitation multiraciale, devienne un terrain hostile pour les peuples d’Afrique.

« Tel sera le message que nos militants enverront pacifiquement à la face du monde dans le mémorandum qui sera déposé à l’ambassadeur et au Représentant de l’Union Africaine au cours de ladite manifestation » note ce communiqué appelant l’autorité administrative de Kinshasa de prendre toutes les mesures d’encadrement nécessaires afin de garantir un bon déroulement de cette manifestation.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...