Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mercredi, mai 27, 2020
DRC
2,546
Personnes infectées
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min
DRC
2,113
Personnes en soins
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min
DRC
365
Personnes guéries
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min
DRC
68
Personnes mortes
Updated on 27 May 2020 à 17:21 17 h 21 min

Moïse Katumbi fait une démonstration de force à Likasi et met en garde contre tout changement de la constitution

Moïse Katumbi a tenu un meeting populaire ce mercredi 21 août 2019 à Likasi. Le stade Biname lieu de rassemblement n’a pas pu contenir les milliers de sympathisants venus écouter leur leader.

Comme pour ses tournées dans d’autres villes de l’ex province du Katanga, en communiant avec la population, le président de la plateforme politique Ensemble pour le Changement, Moise Katumbi n’en a pas fini des bains de foules.

L’ancien gouverneur du Katanga, par devoir de gratitude, a remercié la population de la ville montagneuse pour l’avoir soutenu durant son absence au pays. À l’occasion, il a réitéré son apparence à l’opposition républicaine qui consiste à applaudir si nécessaire et condamner ce qui ne marche pas.

L’homme de Kashobwe comme le surnomment ses proches, est resté égal à lui-même. À l’instar de son énigme lors du fameux “faux penalty ” , il a mis en garde contre le changement de la constitution. C’est ainsi qu’il a dénoncé « ceux qui entretiennent pareil projet

On se rappellera que, c’est encore ce même combat contre la révision des articles intangibles de la constitution qui avait valu à Moïse Katumbi le refuge forcé à l’étranger. Avant d’être blanchi par la justice, il avait été chargé des dossiers dont “ le recrutement des mercenaires ” et celui de “spoliation d’une maison ”. Reste à savoir si la prochaine étape de son périple,  l’amènera dans le grand Kivu, qui fait face en ce moment à sa pure épidémie de la maladie à virus Ebola.

Poussé à l’exil durant 3 ans, suite à sa disgrâce avec l’ancien régime du désormais sénateur à vie Joseph Kabila, Moïse Katumbi est revenu au pays par Lubumbashi en mai dernier. Il avait alors promis de faire une tournée à travers la RDC, pour remercier le peuple congolais d’avoir enduré avec lui. Après Kalemie, Kolwezi, Malemba Nkulu, Kashobwe, Kasenga, le président d’ensemble pour le changement a fait carton plein ce mercredi 21 août 2019 à Likasi.

✍ Adrien Ambanengo | Politico.cd◼

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...