28 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mardi, février 25, 2020
Publicité

Modeste Bahati, au nom des postes!

- Publicité-

Beaucoup auraient pu lui prêter un sursaut d’orgueil. En juillet dernier, Modeste Bahati Lukwebo, grand cadre de la coalition du FCC, décide de défier Joseph Kabila, son autorité morale, en briguant le poste du président du Sénat. La toile s’en flamme. C’est peut-être un nouveau “Katumbi”. Tous au Congo gardent en effet les souvenirs du départ tonitruant de l’ancien gouverneur du Katanga, devant l’un des farouches opposants à Joseph Kabila.

La guerre qui éclatera, confirmera, dans un premier temps, cette tendance. Modeste Bahati fustige le manque de démocratie au sein de la coalition de Joseph Kabila. Les choix, expliquera-t-il, ne sont pas faits selon les poids politiques. Le fait est qu’avec une vingtaine de sénateurs et une quarantaine de députés nationaux, l’ancien ministre de l’Economie est une des principales forces du FCC. Mais il est tout de suite viré de la coalition. Son groupe est dédoublé. Son camp monte au créneau. “Il ne militait pas seulement pour ses intérêts. On lui avait déjà rassuré qu’il prendra la vice-Primature du Transport. Mais il a maintenu sa candidature pour dénoncer la dictature au sein du FCC‘”, confiera un de ses proches.

Cependant, contrairement aux apparences, Bahati ne se bat pas réellement pour les populations. Le ton sera connu à l’issue de sa défaite honorable face à Alexis Thambwe. Dès le lendemain, il se montre, revendiquant publiquement sa part dans le gouvernement Ilunkamba. Des démarches sont entreprises dans les coulisses pour une “réconciliation” avec son autorité morale. “Le plus étrange est que Bahati sait qu’il s’agit d’un gouvernement de coalition. Le FCC et le CACH composent le gouvernement. Lui n’y étant plus, par quelle magie va-t-il avoir des postes“, interroge un cadre proche de Kabila.

Lire aussi  Le ticket FCC pour le bureau du Sénat sans le CACH mais avec le G7

Le peuple déchante. Car non content d’obtenir gain de cause, Bahati annonce des marches. Ses partisans sont d’abord appelés à marcher le week-end dernier, avant de réitérer la même opération ce jeudi. A Bukavu, les autorités, qui ricanent de l’initiative, refusent d’autoriser la marche. Pareil pour Kinshasa.

L’opinion publique reste également choquée. Jamais dans ce pays, un homme politique n’a pas ouvertement revendiqué sa part du gâteau.

- Publicité -

3 Commentaires

  1. Décidément, l’auteur de cet article défend la Kabilie décadente. C’est un mouvancier. L’AFDC-A qui est de la majorité parlementaire, a droit à 5 postes dans le gouvernement. Et elle les aura. Sinon, le gouvernement éléphantesque ne sortira pas. Il n’ y a pas 2 ailes d’AFDC-A.

  2. M. Bahati est le prototype de politicien congolais. Heureusement ils ne sont pas tous pareils. Bahati est prêt à vanter les qualités d’un maître dictateur quand il est à la soupe. Dès que ses intérêts égoïstes sont en cause, il devient opposant.
    Décidemment être opposant n’est pas donné à tout le monde. Que Bahati se mette à l’école du Héros national Étienne Tshisekedi avec qu’il a travaillé lors de la CNS.

  3. Depuis que j’ai 15ans et aujourd’hui 39ans,je vois lukwebo au pouvoir,sa politique consiste à s’enrichir avec sa famille biologique, dans son village il n’y a pas des route,ni du courant, aucune école maternelle,ni hôpital qui porte son nom.Nous c’est le peuple d’abord

Comments are closed.

EN CONTINU

L’état-major des FARDC met en place une commission chargée de statuer sur le cas Général Fall Sibakwe Asinda

Le Général Major Fall Sibakwe Asinda, Commandant de la 3ème zone de défense située dans l'Est de la RDC, doit passer devant...

Mandataires: “ces nominations doivent tenir compte des critères mettant en exergue la compétence et la technicité” (Lokondo)

Les arrangements particuliers entre le FCC et le le CACH sur la nomination des mandataires publics n'ont pas laissé indifférents la classe...

Grève des magistrats: le Premier ministre appelle les professionnels de la Justice à reprendre le chemin de leurs juridictions

Le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a appelé les professionnels de la Justice à reprendre le chemin de leurs juridictions et de...

RDC: Une ONG qualifie de “pratique anticonstitutionnelle”, les arrangements particuliers FCC-CACH sur les mandataires publics

Depuis quelques jours, les délégués du CACH et du FCC négocient sur la nomination des mandataires dans les entreprises publiques. L'Association congolaise...

RDC: Les professeurs de l’UNIKIN suspendent la reprise des cours jusqu’à la satisfaction de leurs revendications

Selon un communiqué de l’Association des Professeurs de l’UNKIN (APUKIN), les professeurs de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) ont décidé, ce samedi 22...

notre sélection

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...
Lire aussi  Bahati promet l'écroulement du FCC, les soutiens à Thambwe Mwamba continuent à pleuvoir
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join