33 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

jeudi, février 20, 2020
Publicité

Election au Sénat: la coalition de Kabila sauve la face mais entre en turbulences

- Publicité-

Alexis Thambwe Muamba l’a finalement emporté face au fougueux Modeste Bahati à l’issue d’une élection tendue ce samedi à Kinshasa pour le Bureau du Sénat. La candidat de la coalition de Joseph Kabila gagne toutefois avec un écart un peu moins qu’attendu, soit 65 voix contre 43.

Joseph Kabila, ancien président et sénateur à vie, qui avait promis d’être dans la salle au moment du vote, a sans doute sans le vent venir. La bataille du Sénat n’offre pas une victoire grandiose à sa coalition du Front Commun pour le Congo.

En effet, ultra majoritaire, le FCC et ses cadres attendaient pas moins de 80 votes sur les 109 que comptent la Chambre haute du parlement congolais. D’autant plus qu’en face, Modeste Bahati, le transfuge de la coalition ne devrait même pas recueillir les 13 voix composant sa coalition de l’AFDC-A.

Et pour corser l’addition du côté des Kabilistes, c’est à l’élection du 1er vice-président du Sénat que le FCC est démystifiée. Evariste Boshab, grand fidèle de Kabila et haut cadre de la coalition, est battu par l’ancien Premier ministre Samy Badibanga, dans un score sans appel. A 60 voix contre 44, le FCC prouve que sa majorité reste factice et aura du mal à terminer ce mandat sans difficulté.

Par ailleurs, Modeste Bahati pourrait réveiller d’autres mécontents au sein du FCC, alors que la gestion de Kabila, déjà en difficulté dans la formation du gouvernement face à Félix Tshisekedi, est de plus en plus remise en cause. Les prochains jours risquent d’être tendus pour le FCC.

Lire aussi  Bahati Lukwebo menace de traduire le FCC et les dissidents de l'AFDC-A en justice
- Publicité -

3 Commentaires

  1. C’est la démystification. La brèche a été ouverte. Le lion a perdu ses dents. Désormais, il est permis de croire à l’hémorragie.

  2. Nous avons des sénateurs libres et responsables. C’est très bien pour notre pays.c’est un très bon signe pour l’avenir.

  3. Le FCC a fait son temps avec son lot de malheurs sur son passage (Assassinats, vol, viol, corruption, clientélisme, nepotisme et bien des tintouins de même même acabit). Le retour progessif sur la scène politique de tous ces caciques énerve au plus haut point le peuple congolais. Les jours à venir n’augurent rien de bon pour ce Front Contre le Congo vomi energiquement par tous.

Comments are closed.

EN CONTINU

Création des zones économiques spéciales, Julien Paluku lance l’etape de descente sur terrain à Kalemie

Le ministre de l'industrie, Julien Paluku Kahongya est arrivé à Kalemie, chef-lieu de la province du Tanganyika ce mercredi 19 février 2020....

Le ministre de l’EPSP annonce l’opération d’identification des élèves à travers le pays

Dans un mois, il va se dérouler sur toute l'étendue de la République, l'opération d'identification de tous les élèves.

RDC: Les autorités de la DGRK vulgarisent sur les recettes fiscales de la ville de Kinshasa

Le Directeur Général de la Direction Générale des Recettes de Kinshasa, Ritha Bola, accompagnée d’une délégation composée de quelques directeurs des services...

RDC: Les nouveaux Hauts magistrats prêtent serment devant Félix Tshisekedi

Après les cérémonies de remise et reprise, les nouveaux haut magistrats récemment nommés ont prêté serment ce mercredi 19 février 2020 devant...

Un groupe des élus de Kinshasa chez Steve Mbikayi pour faire le point sur l’accident survenu sur la route by pass

Un groupe des députés nationaux élus de Kinshasa composé notamment de Jean-Marie Lukulasi, Eliezer Ntambwe, Didier Kabampele, Ados Ndombasi ont...

notre sélection

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...

Volte-face de l’ACAJ sur Yuma: Félix Kabange appelle la justice à “clôturer ce dossier qui a toujours sonné creux”

Après plusieurs semaines d'attaques soigneusement orchestrées contre Albert Yuma, Président du conseil d'Administration (PCA) de la Gecamines, certains de ses collaborateurs et...

Kalev Mutond: “pourquoi voudrais-je déstabiliser des institutions que j’ai moi-même contribué à mettre en place”

Intervenant sur Jeune Afrique, l'ancien numéro un de l'ANR a démenti balaie d'une mains les accusations qui veut qu'il soit en contact...
Lire aussi  Bahati Lukwebo menace de traduire le FCC et les dissidents de l'AFDC-A en justice
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join