lundi, juillet 13, 2020
DRC
8,075
Personnes infectées
Updated on 13 July 2020 à 18:38 18 h 38 min
DRC
4,265
Personnes en soins
Updated on 13 July 2020 à 18:38 18 h 38 min
DRC
3,620
Personnes guéries
Updated on 13 July 2020 à 18:38 18 h 38 min
DRC
190
Personnes mortes
Updated on 13 July 2020 à 18:38 18 h 38 min
publicité

Election au Sénat: la coalition de Kabila sauve la face mais entre en turbulences

Alexis Thambwe Muamba l’a finalement emporté face au fougueux Modeste Bahati à l’issue d’une élection tendue ce samedi à Kinshasa pour le Bureau du Sénat. La candidat de la coalition de Joseph Kabila gagne toutefois avec un écart un peu moins qu’attendu, soit 65 voix contre 43.

Joseph Kabila, ancien président et sénateur à vie, qui avait promis d’être dans la salle au moment du vote, a sans doute sans le vent venir. La bataille du Sénat n’offre pas une victoire grandiose à sa coalition du Front Commun pour le Congo.

En effet, ultra majoritaire, le FCC et ses cadres attendaient pas moins de 80 votes sur les 109 que comptent la Chambre haute du parlement congolais. D’autant plus qu’en face, Modeste Bahati, le transfuge de la coalition ne devrait même pas recueillir les 13 voix composant sa coalition de l’AFDC-A.

Et pour corser l’addition du côté des Kabilistes, c’est à l’élection du 1er vice-président du Sénat que le FCC est démystifiée. Evariste Boshab, grand fidèle de Kabila et haut cadre de la coalition, est battu par l’ancien Premier ministre Samy Badibanga, dans un score sans appel. A 60 voix contre 44, le FCC prouve que sa majorité reste factice et aura du mal à terminer ce mandat sans difficulté.

Par ailleurs, Modeste Bahati pourrait réveiller d’autres mécontents au sein du FCC, alors que la gestion de Kabila, déjà en difficulté dans la formation du gouvernement face à Félix Tshisekedi, est de plus en plus remise en cause. Les prochains jours risquent d’être tendus pour le FCC.

- Publicité -

3 Commentaires

  1. Le FCC a fait son temps avec son lot de malheurs sur son passage (Assassinats, vol, viol, corruption, clientélisme, nepotisme et bien des tintouins de même même acabit). Le retour progessif sur la scène politique de tous ces caciques énerve au plus haut point le peuple congolais. Les jours à venir n’augurent rien de bon pour ce Front Contre le Congo vomi energiquement par tous.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...