samedi, juillet 4, 2020
DRC
7,311
Personnes infectées
Updated on 3 July 2020 à 23:26 23 h 26 min
DRC
4,448
Personnes en soins
Updated on 3 July 2020 à 23:26 23 h 26 min
DRC
2,684
Personnes guéries
Updated on 3 July 2020 à 23:26 23 h 26 min
DRC
179
Personnes mortes
Updated on 3 July 2020 à 23:26 23 h 26 min
publicité

Goma: Paluku Kamala Defao, premier manifestant tué par la répression policière sous Félix Tshisekedi

La manifestation pacifique organisée par la coalition Lamuka et interdite par les autorités de la République Démocratique du Congo a été réprimée par les forces de l’ordre et de sécurité à en croire des documents envoyés à POLITICO.CD par la police nationale Congolaise.

« Goma :Situation dominée par la manifestation de LAMUKA et des partisans de la LUCHA ayant dégénérée à 150 mètres du sous commissariat de Mabanga/Nord. Bilan : 01 mort blessé par balles, en la personne Paluku Kamala Defao. Du côté de la police; 01 blessé , le commandant du commissariat urbain de Karisimbi et son arme GP1 emportee » relève le message reçu par POLITICO.CD et partagé sur le compte officiel Twitter de la police nationale Congolaise.

Le lendemain, la police a rendu public un communiqué de presse, dans lequel elle annonçait que la personne annoncée morte la veille était encore vivante et était prise en charge dans les services des urgences de l’hôpital de la Communauté Baptiste en Afrique Centrale, CBCA/Ndosho.

Les sources de POLITICO.CD à Goma ont confirmé la mort de ce manifestant.

Vendredi, 5 juillet, des militants de la coalition Lamuka et du parti politique Engagement Citoyen pour Développement, ECIDE [parti politique dont Martin Fayulu est président national] ont été visibles à l’hôpital provincial du Nord-Kivu et dans les rues de la ville de Goma avec la dépouille de Paluku Kamala Defao, tué par la police lors de la manifestation du 30 juin dernier.

Sur les affiches arborés par ces partisans de l’opposition Congolaise, on pouvait lire: « Félix Tshisekedi a tué Paluku Kamala, mais il ne saura pas tué tous les Congolais »; « Paluku Kamala Defao, premier manifestant pacifique tué sous Félix Tshisekedi. Non à l’intolérance politique et à l’impunité »;

Fiston Mahamba (@FMLarousse) | POLITICO.CD

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Que le sang de notre frère tué lors d’une marche pacifique soit aux têtes des nos dirigeans. la Bible nous affirme bel et bien que l’homme est crée à l’image de Dieu, pourquoi alors tué l’image de Dieu? Tout ce paye ici bas.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...