lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 10:59 10 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 10:59 10 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 10:59 10 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 10:59 10 h 59 min

Félix Tshisekedi met fin à la polémique autour du passeport de Salomon Kalonda

- Publicité-

« Salomon Kalonda est congolais », a affirmé le président Félix Tshisekedi lors de sa toute première conférence de presse depuis son arrivée au pouvoir. Le Chef de l’état congolais s’exprimait pour la première fois sur ce dossier qui a fait polémique au pays.

Bras droit de l’opposant Moïse Katumbi, Salomon Idi Kalonda était le plus grand absent de l’équipe qui a accompagné Moïse Katumbi lors de son retour à Lubumbashi en mai dernier, après 3 ans d’exil.

Le porte-parole du président de la plateforme politique Ensemble pour le changement, Olivier Kamitatu, était le premier à s’indigné contre « la lenteur administrative » qui s’observe dans le traitement du dossier du passeport de Salomon Idi Kalonda, conseiller principal de Moïse Katumbi. « La lenteur administrative constatée dans la remise du passeport biométrique de Salomon Idi Kalonda est préoccupante! Surtout s’il s’avère qu’en dehors de toute explication, l’administration traite de façon inéquitable les citoyens congolais » a écrit sur son compte Twitter, Olivier Kamitatu.

A la grande surprise, Augustin Kabuya, Secrétaire général de l’UDPS, parti du président Félix Tshisekedi, a fait savoir qu’il y a refus d’octroie du passeport. « Salomon Kalonda est détenteur de la nationalité belge » révèle Augustin Kabuya dans une interview sur TOP CONGO. « Le Conseiller spécial de Moïse Katumbi ne peut avoir le passeport congolais que s’il renonce à sa nationalité belge« , ajoute-t-il.

Le président Félix Tshisekedi a mis fin à la polémique en contrédisant le Secrétaire général de son parti. « Il [M. Kalonda] est congolais. Il le droit de rentrer dans son pays. Contrairement à son leader, je n’ai pas suivi ce cas. C’est un jeune frère que je connais. Il m’a été proche un moment donné. Je n’ai rien contre lui », a dit le Chef de l’Etat congolais en conférence de presse à Bunia, dans l’est de la RDC.

Du côté de M. Kalonda, on affirme « espérer que cette mise au point de son Excellence Félix Tshisekedi mette fin aux disettes et puisse aboutir à l’octroie d’un passeport ».



- Advertisement -
- Advertisement -

3 Commentaires

  1. Le Président Felix Tshisekedi Tshilombo a réagi à la hauteur d’un Ched d’État digne de ses responsabilités du garant de l’unité nationale. Bravo!

  2. D’un côté, est-ce au président du pays de reconnaître si tel ou tel autre est congolais ou non? Il y a des services qui ont cette tâche. D’autre part, si ces services n’ont pas rempli correctement leur tâche en délivrant son passeport à un citoyen congolais qui en fait la demande alors il suffit pas seulement de faire une déclaration, il faut sanctionner les concernés.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...