Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, mai 26, 2020
DRC
2,297
Personnes infectées
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min
DRC
1,893
Personnes en soins
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min
DRC
337
Personnes guéries
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min
DRC
67
Personnes mortes
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min

Des partisans présumés de l’UDPS attaquent le FCC à Lubumbashi

A Lubumbashi, le matin de ce 11 juin 2019, la ville s’est réveillée sous une tension alimentée par des partisans de l’Udps, parti au pouvoir. Manifestant au siège du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), ces jeunes se disent opposés aux prises de position des députés du FCC contre les ordonnances présidentielles nommant des nouveaux comités de gestion à la Sncc et à la Gécamines.

A la suite des manifestations des sympathisants de l’Udps à Kinshasa, Lubumbashi à eu sa dose en début de journée. Le siège du Pprd, parti de Joseph Kabila, à été parmi les cibles surprises par un mouvement de masse aux slogans anti Kabila et anti Fcc. Sur place, la police a tiré des bombes à gaz lacrymogène pour disperser les manifestants qui avaient à plusieurs reprises essayé de s’en prendre au bâtiment abritant le siège du PPRD.

Des pneus ont été brûlés sur place et une affiche à l’effigie de Joseph Kabila a été déchirée. Au siège de l’Assemblée provinciale du Haut Katanga, les manifestants également brûlé des pneus. Le renforcement des forces de l’ordre a aidé à gérer la manifestation.

Signées en mai dernier par le président Félix Tshisekedi, les ordonnances mettant en place des nouveaux mandataires à la tête de la Société nationale des chemins de fer du Congo (Sncc) et à la Générale des carrière et de mines (Gécamines), demeurent une pomme de discorde entre les deux familles politiques au pouvoir en RDC, FCC et CACH.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...