Accusé d’espionnage pour le compte de Kabila, la société BlackCube assure “n’avoir jamais travaillé en RDC”

Lire à la une

14 nouveaux cas d’Ebola confirmés dans l’Est de la RDC

Selon le dernier bulletin épidémiologique daté du jeudi 16 janvier, les cas confirmés ont été signalés dans...

RDC : Félix Tshisekedi: “Le Go Pass n’est pas foncièrement mauvais. Mais le but est de savoir ce que l’on en fait”

Le Chef de l'Etat congolais, Félix Tshisekedi, lors d'une interview accordée à la Radio Vatican, a promis...

La RDC et le Saint-siège ratifient l’accord-cadre sur des questions d’intérêt commun

Ce vendredi 17 janvier 2020, le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Vatican, et le Président congolais...
- Publicité-

Épinglée par un correspondant de la RFI à Jérusalem pour espionnage contre les opposants et les kabilistes, la société d’espionnage israélienne Blackcube ne reconnait pas avoir en RDC. “La société BLACKCUBE s’insurge contre toutes les allégations et publications faites, ce jour, en lien avec la RDC, et affirme par le présent communiqué qu’elles sont complètement fausses,” peut on lire dans un communiqué de mise au point de Blackcube.

Et de poursuivre: “BlackCube n’a jamais travaillé en République Démocratique du Congo et personne, jusqu’à date, n’a sollicité nos services dans ce pays.

Selon elle, toute l’histoire présentée par différents médias depuis quelques heures n’est qu’un tissu de mensonges, un fantasme tiré des livres d’espionnage. “L’émission de télévision UVDA, leur source, n’a présenté aucun document, aucun témoignage, aucune preuve de notre « activité » supposée dans le pays,” indique son service de communication.

Suivant cette entreprise, il s’agit carrément d’un montage grossier de mensonges et de rumeurs avec des descriptions fictives de « chambres d’hôtel » et « d’opérations secrètes », sans aucune base, dirigé par les parties intéressées pour nuire.

“Toute personne familiarisée avec le travail de BlackCube sait que cette société ne travaille pas pour les gouvernements, et qu’elle ne « surveille pas les militants de l’opposition », ni par des écoutes téléphoniques ni par quelconque méthode indécente !” ajoute le communiqué de Blackcube.

Pour ce, Blackcube n’autorisera personne à utiliser sa marque et sa réputation pour des raisons obscures afin de déstabiliser un pays qui vient de connaître sa première transition pacifique de pouvoir au plus haut sommet de l’Etat.

“Certaines organisations, pour justifier les fonds qu’elles reçoivent, veulent torpiller certaines autorités politiques de la RDC, en montant et diffusant des fausses accusations en complicité avec certains médias. BlackCube refuse de servir de bouc émissaire ou de tremplin à cela,” affirme-t-elle.

Ainsi, BlackCube a déposé une plainte pour diffamation devant le tribunal de grande instance de Londres en réclamant 10 millions de livres sterling contre UVDA. Elle assure qu’elle n’hésitera pas à poursuivre quiconque la relierait à la République Démocratique du Congo.

TBM

179 000

- Publicité -
- Publicité-

Les + récents

Félix Tshisekedi menace ses alliés du FCC de dissoudre l’Assemblée nationale “s’ils multiplient des crises”

Arrivée au Royaume-Uni ce dimanche pour prendre notamment part au Sommet de Londres sur les investissements en...

Kwilu: Deux morts enregistrés à la prison centrale de Bandundu Ville

Deux morts ont été enregistrés en seulement trois jours dans la prison centrale du cinquantenaire à Bandundu dans la province du Kwilu,...

Ministère du CMPMEA: Les entreprises à capitaux étrangers dans le secteur minier appelées à réserver la sous traitance aux nationaux

Le ministre des Classes moyennes, petites et moyennes entreprises et artisanat (CMPMEA), Justin Kalumba Mwana Ngongo a décidé que désormais toutes...

Afrique du Sud: La communauté congolaise dit non à la nouvelle mesure interdisant les réfugiés d’exercer une activité politique

Depuis le 01 janvier 2020, l'Afrique du Sud a promulgué une nouvelle loi qui interdit aux réfugiés et demandeurs d'asile vivant sur le sol sud africain à parler et à exercer toute activité politique sur le sol sud africain.

Steve Mbikayi et son “Parti Travailliste” réitèrent leur loyauté à Joseph Kabila et mettent en garde toute tentative lui impliquant dans la question de...

Dans une déclaration politique rendue public ce samedi 18 janvier à l'occasion de la cérémonie d'échanges des vœux pour l'année 2020,...

Dans l'actualtié

SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join