22 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, février 19, 2020
Publicité

Albert Yuma, le favori de Kabila pour la Primature

- Publicité-

Près de deux mois après sa prestation de serment, Félix Tshisekedi n’a toujours pas de Premier ministre, ni de gouvernement. Le nouveau Président qui est désormais en bras de fer avec la majorité issue de l’ancien pouvoir tente néanmoins d’avancer.  “Les tractations continuent, le dossier du Sénat ou encore celui de l’élection des gouverneurs n’empiètent pas à la formation du gouvernement“, rassure un proche du président congolais qui a requis n’anonymat.

Au sujet du nom du prochain Premier ministre congolais, la même source annonce le nom d’Albert Yuma, dont le nom aurait été communiqué  par Joseph Kabila, leader de la grande majorité parlementaire du Front Commun pour le Congo (FCC). “Le nom d’Albert Yuma a été communiqué au président Tshisekedi par le président Joseph Kabila pour la Primature  aux côtés d’autres noms. Mais le favori c’est lui [Yuma]“, dit-elle. “Mais rien n’indique pour autant que tout soit bouclé”, tempère notre source.

L’homme de Kabila

La coalition de Joseph Kabila s’est taillée la majorité absolue aux législatives du 30 décembre dernier avec pas moins de 300 députés nationaux. A ce titre, le FCC revendique logiquement la Primature. Mais les hommes qui se proposent à se poste risquent de faire déchanter ceux qui soutiennent le changement avec l’arrivée de Félix Tshisekedi, à l’image d’Albert Yuma.

Comme le très éloquent porte-parole du gouvernement Lambert Mende, M. Yuma, 63 ans, est autant farouche soutien à Kabila. Le patron de la Gécamines dirige également le syndicat patronal Fédération des entreprises congolaises (FEC). Une casquette qui lui a permis de critiquer la politique d’un ancien Premier ministre, Augustin Matata Ponyo (2012-2016).

Albert Yuma Mulimbi est né en 1955 dans le Katanga, le fief de Kabila et de ses proches. “Citizen Yuma” a fait carrière et fortune dans un groupe textile belge reconverti dans l’immobilier à Kinshasa, Texaf. Avec un associé belge, Yuma “détient 5% du capital, représentant une fortune d’environ 8 millions d’euros”, avançait l’hebdomadaire Jeune Afrique en 2015.

La continuité de l’ancien système

Lorsque Joseph Kabila amorce le changement du code minier, il est le fer de lance du président congolais contre les multinationales. Durant la campagne électorale, il reçoit plein pouvoir pour un lobbying coûteux en faveur du président sortant à Washington. Son arrivée à la Primature devrait incarner sans conteste la continuité du régime, en plus du fait d’étendre l’affairisme qui a régné à la tête du pays depuis l’arrivée de Joseph Kabila.

L’élection de Félix Tshisekedi est fortement contestée. Plusieurs sources affirment qu’il a bel et bien conclu un accord avec Joseph Kabila avant d’être proclamé vainqueur. Cependant, le fils d’Etienne Tshisekedi est appelé à incarner la rupture avec l’ancien système, alors que le monde entier et les Congolais l’attendent au tournant. A ce titre, le visage qui sera à la Primature jouera fortement à envoyer un signal fort.

- Publicité -

EN CONTINU

Les médias de la RDC font leur retour sur satellite

Depuis le milieu de la journée de mardi 18 février, les chaînes de télévision et stations radios de la République démocratique du...

Les acteurs en énergie renouvelable ont échangé leur expérience sur l’inclusion financière dans un séminaire de GIZ à Goma

Les acteurs dans le secteur de l’énergie renouvelable en RDC sont en séminaire en ville de Goma sur le modèle "pay-as-you-go" , un modèle qui consiste à consommer ce qu’on peut.

Julien Paluku primé par des journalistes du magazine Infrastructures et développement

Le ministre de l'industrie Julien Paluku Kahongya a vu ses efforts au ministère de l'industrie être récompensés ce lundi 17 février par...

Accident de circulation à Kinshasa : Félix Tshisekedi diligente une enquête pour clarifier les causes de l’accident

Après l'accident intervenu dimanche 16 février au rond point Ngaba, Félix Tshisekedi, président de la République Démocratique du...

Programme de 100 jours: Nicolas Kazadi se dédouane, charge le DIRCAB V.Kamerhe et sollicite un audit professionnel sur ce dossier

Disant être victime d'une vaste campagne de calomnie dans les réseaux sociaux, en rapport avec le programme dites des 100...

notre sélection

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...

Volte-face de l’ACAJ sur Yuma: Félix Kabange appelle la justice à “clôturer ce dossier qui a toujours sonné creux”

Après plusieurs semaines d'attaques soigneusement orchestrées contre Albert Yuma, Président du conseil d'Administration (PCA) de la Gecamines, certains de ses collaborateurs et...

Kalev Mutond: “pourquoi voudrais-je déstabiliser des institutions que j’ai moi-même contribué à mettre en place”

Intervenant sur Jeune Afrique, l'ancien numéro un de l'ANR a démenti balaie d'une mains les accusations qui veut qu'il soit en contact...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join