25.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

jeudi, février 27, 2020
Publicité

Meurtre des experts de l’ONU: c’est Joseph Kabila qui avait interdit l’arrestation de Clément Kanku

Ce lundi lors de la reprise de l’audience, le colonel Mambweni, comparaissant en tant que renseignant, ancien chargé des opérations civilo-militaires au sein de Forces Armées de la RDC a été longuement entendu par la justice militaire Congolaise en vue d’élucider les circonstances de sa rencontre avec les deux experts de l’ONU quelques jours avant leur meurtre.

Comparaissant dans ce dossier après les révélations de RFI et d’autres médias internationaux exhumant des fichiers confidentiels de l’ONU sur les enquêtes au Kasaï, le colonel Mambweni est mis en lien dans ce dossier suite à un enregistrement sonore dans lequel on l’entend affirmer qu’une décision avait été prise d’arrêter le député Clément Kanku pour ses liens avec la milice. Il affirme également que c’est le président Kabila qui a demandé qu’il ne soit pas arrêté.

Devant les juges, le colonel Mambweni a de nouveau insisté que la décision excluant l’arrestation du député Clément Kanku était un ordre donné par le président Joseph Kabila par souci “d’apaisement” fait-il remarquer.

Tués en mars 2017, cela fera deux ans maintenant que les auteurs de l’assassinat de ces deux experts de l’ONU, qui enquêtaient sur les graves crimes commis au Kasaï à la suite de la tuerie par l’armée Congolaise du chef traditionnel Kamwena Nsapu restent inconnus.

Le procès sur ce meurtre, qui avait été suspendu a été réouvert, mais le verdict traîne à tomber alors que les observateurs indépendants dénoncent l’indépendance de la justice militaire Congolaise à mener ce procès car certains membres du gouvernement de la RDC sont cités parmi les responsables ayant interférer dans l’exécution de ces deux chercheurs de l’organisation de Nations unies.

- Publicité -

EN CONTINU

Affaire prêt supposé obtenu par le FPG au FPI: les avocats de l’ancien ministre Tryphon Kin-Kiey Mulumba saisissent la justice

Dans un communiqué de presse datant du 25 février 2020, les avocats conseils de Tryphon Kin Kiey Mulumba, plusieurs fois ministres et...

RDC: Les avocats de Samih Jammal sollicitent son transfert dans un hôpital à cause d’un malaise

Arrêté pour le présumé détournement de 57 millions USD destinés à la construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme de...

Programme de 100 jours : un militant du collectif des citoyens indignés demande pardon à Amato Bayubasire pour l’avoir accusé de détournement sans preuve

Quelques jours après le dépôt de la plainte contre Augustin Ntaitunda à la cour d’appel de Bukavu, celui-ci vient de demander pardon...

Coronavirus: plus de 140 étudiants congolais bloqués en Chine, les parents appellent Félix Tshisekedi à réagir

Plusieurs étudiants congolais sont encore bloqués en Chine alors que l'épidémie de Coronavirus y fait rage.Face à cette...

Ramazani Shadary a réussi durant ces deux années, à placer le PPRD au premier plan dans l’échiquier national ( Cellule de communication )

Dans une une vidéo diffusée par la cellule de communication du PPRD et qui nous est parvenue ce mercredi 26 janvier 2020,...

notre sélection

Entrepreneuriat: les albinos formés sur les techniques de fabrication de produits cosmétiques bio pour leurs peaux grâce à Vodacom

Désormais, les albinos peuvent fabriquer eux-mêmes leurs produits cosmétiques bio pour la peau grâce à une formation organisée par la Fondation Vodacom...

« Congo Faut Ebonga », la campagne qui veut “réparer” la RDC

"Il faut que le Congo change", ou encore, "le Congo doit se développer." Le slogan lancé sur les réseaux sociaux il y...

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join