PUBLICITÉ

19 mois de salaires impayés à la société publique des Postes

Les agents  de la Société congolaise de poste et télécommunication (SCPT) ont organisé mardi un sit-in à Kinshasa pour revendiquent 19 mois d’arriérés de salaires auprès de l’employeur.

Selon le président de la délégation syndicale de cette société, José Kabemba, dans les  19 mois d’arriérés de salaires, l’employeur doit 4 mois  au personnel affecté à la ville province de Kinshasa et les 15 autres au personnel des autres provinces du pays.

- Publicité-

« La délégation syndicale avait procédé par la déposition d’une lettre faisant mention de l’arrêt de travail auprès de son directeur général« , a fait savoir M. Kabemba.

« Cette crise, met les travailleurs en difficulté pour couvrir certaines charges sociales telles que la scolarisation et l’accès aux soins médicaux de leurs membres de famille, ainsi que le paiement du loyer domestique » a déclaré Mme Mibolu Moseka Cathy, également agent de cette entreprise.

Les agents appellent donc à l’implication personnelle du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, pour décanter cette situation qui a perduré.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU