Joseph Kabila et Félix Tshisekedi ont rendez-vous avec l’histoire jeudi à Kinshasa

Lire à la une

Sindika Dokolo dénonce une “volonté de nous nuire”

Accusé avec sa femme Isabel Dos Santos par le gouvernement angolais d’avoir fait perdre plus d’un milliard...

Luanda Leaks, des graves révélations qui éclaboussent le duo Dokolo-Dos Santos

C'est une incroyable enquête, menée par le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) qui déballe ici...

14 nouveaux cas d’Ebola confirmés dans l’Est de la RDC

Selon le dernier bulletin épidémiologique daté du jeudi 16 janvier, les cas confirmés ont été signalés dans...
- Publicité-

Peu importe qu’elle soit contestée, peu importe qu’elle soit loin d’être véritablement démocratique comme l’estime une grande partie de la Communauté internationale et même des Congolais. L’élection Félix Tshisekedi est désormais une réalité. Ce jeudi à Kinshasa, le Président élu et Joseph Kabila ont rendez-vous avec l’histoire.

Au pouvoir depuis le vendredi 26 janvier 2001, Joseph Kabila a succédé à son père assassiné quelques jours avant, dans un processus loin d’être démocratique. Laurent-Désiré Kabila avait lui-même succédé à Joseph-Désiré Mobutu en 1997 à la suite d’un renversement militaire. Mobutu était à son tour arrivé au pouvoir à l’issue d’un coup d’Etat militaire en 1965.  La RDC, pays aux dimensions continentales au coeur de l’Afrique, n’a donc jamais connu un transfert pacifique du pouvoir.

Pour autant, Kabila qui a toujours clamé sa volonté de respecter la Constitution est accusé de maintenir le pouvoir. Plusieurs sources affirment qu’il aurait alors signé un accord avec Félix Tshisekedi, principal leader de l’opposition, qui l’a emporté face à Martin Fayulu. Mais ce dernier et ses partisans contestent toujours la victoire de son adversaire.

Mais le symbole est immense au Congo. Félix Tshisekedi est le fils du leader historique de l’opposition congolais, Etienne Tshisekedi, qui est à la base de la lutte démocratique en RDC. A ce titre, la passation de pouvoir entre le leader de l’UDPS et Joseph Kabila symbolise un tournant décisif en RDC.

Par ailleurs, en quittant pacifiquement le pouvoir, Joseph Kabila sera dans la rues de Kinshasa. Il sera donc le premier ex-Président à vivre en toute liberté dans le pays, protégé par un rapprochement avec Tshisekedi, mais également par une loi votée l’année dernière au Parlement, lui accordant un statut spécial d’ancien Chef d’Etat.

Quoi qu’il arrive jeudi à Kinshasa, Joseph Kabila et Félix Tshisekedi entrent officiellement dans l’histoire et ouvre une nouvelle page en RDC.

- Publicité -
- Publicité-

Les + récents

Sindika Dokolo dénonce une “volonté de nous nuire”

Accusé avec sa femme Isabel Dos Santos par le gouvernement angolais d’avoir fait perdre plus d’un milliard...

Felix Tshisekedi à propos de la “Balkanisation”: “arrêtez de suivre les sorciers qui veulent diviser la RDC”

À propos de la balkanisation, le président de la République Félix Tshisekedi a demandé aux congolais d'arrêter de suivre les sorciers qui...

RDC: Pluie de réactions après la sortie offensive du président Félix Tshisekedi à Londres

Les déclarations du président ont suscité des réactions vives sur la toile que Politico.cd a essayé de sélectionner pour vous. Pour Alphonse...

Luanda Leaks, des graves révélations qui éclaboussent le duo Dokolo-Dos Santos

C'est une incroyable enquête, menée par le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) qui déballe ici l'activiste congolais et homme d'Affaires...

RDC: Félix Tshisekedi menace les ministres: “ceux qui essayerons d’arrêter mes actions au nom du peuple, quitteront le gouvernement”

Au sujet des ministres qui combattent ses actions au sein du Gouvernement, le président de la République Félix Tshisekedi a promis qu'ils...

Dans l'actualtié

SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join