l'info en continu

RDC: A la Cour Constitutionnelle, Martin Fayulu seul contre tous

- Publicité-

Martin Fayulu, opposant congolais et candidat à la Présidentielle a introduit une requête jeudi à la Cour Constitutionnelle pour contester les résultats donnant Félix Tshisekedi victorieux du scrutin du 30 décembre en RDC. Mardi à Kinshasa, la Cour a ouvert les débats entre différentes parties.

Dans sa requête, Martin  Fayulu a pris le soin de ne pas demander « l’annulation des élections », une situation qui risque de prolonger le séjour de Joseph Kabila. Le candidat de LAMUKA et ses avocats veulent obtenir « l’annulation des résultats » promulgués par la Commission électorale à la présidentielle. « Notre Haute cour aujourd’hui doit prendre ses dispositions en ordonnant le recomptage des voix pour apaiser tout le monde», affirme le coordonnateur du collectif de ses avocats, Me Toussaint Ekombe.

- Publicité-

L’UDPS, principal parti d’opposition en RDC, est la partie qui fait face à Martin Fayulu. Hier devant la Cour, le parti de Félix Tshisekedi a défendu sa victoire. « Il faut apporter la preuve. Faute de preuve, je ne pense pas que la Cour va accéder à la demande de M. Martin Fayulu de recompter les PV dont il ne détient pas la validité ou l’invalidité », a insisté Me Peter Kazadi…

De son côté, le ministère public appelle la Cour constitutionnelle à rejeter la demande du candidat Martin Fayulu, jugeant « inutile » de procéder au recomptage manuel des voix.

La CENI est du même avis. Certes invitée comme « expert », le représentant de la Commission électorale est allé bien plus loin. Elle a plutôt fustigé la demande de Martin Fayulu en annulation des résultats publiés le 10 janvier et annonçant la victoire de Félix Tshisekedi à la Présidentielle.

Comme les avocats de Félix Tshisekedi, la CENI a appelé à son tour que la requête de Fayulu soit déclarée irrecevable. La CENI intervient certes en tant qu’experte.  « La Cour est dans « l’impossibilité technique » de réaliser le recomptage intégral dans les 7 jours (délai officiel pour les recours), affirme l’expert de la CENI, qui appelle la Cour à confirmer les résultats provisoires annonçant la victoire de Félix Tshisekedi.

« L’expert que vous avez invité ici [la CENI] est plutôt parti. Il s’est mis à nous attaquer alors que son travail est d’expliquer ces résultats » a dénoncé un des avocats de Martin Fayulu.  « Les experts de la CENI sont animés d’un parti parti. Et ceci explique pourquoi la CENI arrive à des tels résultats« , ajoute-t-il.

La Cour a pris l’affaire en délibérer. Selon nos informations, le verdict pourrait être rendu d’ici dimanche.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU