l'info en continu

RDC: la situation du vote à travers le pays (entre 9h et 10h)

- Publicité-

Au moins 40 millions d’électeurs sont appelés à voter un nouveau président et des nouveaux députés sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo, exceptées les villes de Beni, Butembo et Yumbi. Ce matin à Beni d’ailleurs, des mouvements citoyen ont organisé un « vote symbolique » avec des bulletins papiers et où des règles d’hygiène sont scrupuleusement respectées dans cette ville privée notamment des élections à cause du virus Ebola.

- Publicité-

A Lubumbashi, le vote se déroule avec quelques couacs.  « Il y a plusieurs témoins qui sont dans là cours, n’ayant pas accès dans les bureaux de vote, qui ne donne accès qu’à deux témoins, un observateur plus un journaliste« , fait notamment remarquer le journaliste Adrien Ambanengo‏. 

Jusque 10h (heure locale à Lubumbashi), plusieurs sources concordantes rapportent que des machines sont tombées en panne notamment au quartier Zamba,  à Katuba et à Kampemba.  Des plaintes sont signalées un peu partout dans la ville cuprifère,  des électeurs qui ne retrouvent pas leurs noms sur les listes des électeurs. Pourtant ils ont des cartes d’électeurs. La même situation est observée à Uvira, notamment à Kiliba, où jusqu’au 10h (heure locale),  des témoins n’ont pas accès à certains bureaux de vote.

A Kinshasa, comme partout ailleurs, le plus grand fléau reste celui de trouver son bureau de vote. Plusieurs électeurs sillonnent notamment la capitale congolaise, allant de bureau en bureau pour chercher où voter. Bien souvent, comme ont constaté nos journalistes, ils ne trouvent par leurs noms là où ils sont censés voter.

Même scènes à Lubumbashi. « J’ai du quitter le Lycée Kiwrle, faire plus de 500 dans une école de non loin du centre de vote, (Epiphanie) pour retrouver mon nom et le bureau de vote. Il y a maintenant engouement, et cela d’ici à midi risquera de compliquer le vote« , signale le journaliste Adrien Ambanengo‏. 

Dans plusieurs coins du pays, comme à Kolwezi, ou même dans le Kasaï, des centres de vote entiers n’ont pas encore ouvert, plus de trois heures après l’ouverture officielle du vote qui doit se clôturer à 18h.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU