Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, mai 26, 2020
DRC
2,297
Personnes infectées
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min
DRC
1,893
Personnes en soins
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min
DRC
337
Personnes guéries
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min
DRC
67
Personnes mortes
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min

RDC: des centres de riposte contre l’Ebola pris pour cibles à Beni, 24 patients suspectés dans la nature

Des laves mains et chaises placées dans le centre de transit et d’isolement de patients Ebola ont été attaqués ce lundi à Beni par des jeunes gens manifestant contre le report des élections dans cette partie du pays.  Selon plusieurs sources,  24 patients suspectés d’Ebola sont dans la nature depuis cette attaque. « Mais tous restent en contact avec le ministère de la Sante« , affirme notre source sur place.

Jeudi, la Commission électorale a annoncé que les villes de Beni, Butembo et Yumbi ne pourront pas voter le 30 décembre comme le reste du pays. Bastion de l’opposition, Beni et Butembo sont fortement touchées par une épidémie du virus Ebola.

Ce matin, des centaines d’étudiants et membres de groupes de pression locaux sont descendus dans la rue pour protester contre ces mesures annoncées par la CENI.  Les sources du ministère de la santé annoncent à POLITICO.CD que les manifestants ont pillé des chaises et ont tenté de forcer la porte d’entrée du centre de coordination de la riposte contre Ebola.

« 17 étaient déjà testés négatifs une première fois et attendaient un deuxième est de confirmation, 7 qui attendaient le premier test parmi lesquels 3 qui étaient gravement malades ont été hospitalisé« , annonce Jessica Ilunga, chargée de communication du ministère de la santé à l’agence de presse britannique Reuters.

« Le ministère de la santé va reprendre contact avec les 20 qui ont fui lorsque la situation va redevenir calme car il est en contact avec les 17 et leurs familles et avait les coordonnées de 4 autres parmi les 7 qui attendaient le premier test« , ajoute-t-il.

La mission de l’ONU en République démocratique du Congo est intervenue pour disperser les jeunes qui scandaient des slogans hostiles au pouvoir et réclamant les élections pour le 30 décembre.

La police nationale Congolaise a indiqué avoir déployé plusieurs unités de la police pour rétablir l’ordre dans la ville face à ces jeunes manifestants.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...