l'info en continu

« S’il n’y a pas élections le 30 décembre, l’article 64 sera appliqué », menace CACH!

- Publicité-

La coalition CACH formée par l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) de Félix Tshisekedi et l’Union pour la Nation Congolaise (UNC° de Vital Kamerhe accepte finalement d’aller vers les élections à la nouvelle date du 30 décembre, comme l’a annoncé hier le président de la Commission électorale, Corneille Nangaa.

Dénonçant le climat et la situation politique durant la campagne électorale,  la coalition CACH condamne le report des élections, mais annonce qu’elle prendra bel et bien part aux élections du 30 décembre.

- Publicité-

La coalition de Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe accepte ce report des élections annoncé, tout en annonçant qu’elle maintiendra sa campagne électorale malgré sa suspension officielle. « Nous maintiendront notre campagne électorale jusqu’au soir du 28 décembre 2018« , affirme la coalition dans une déclaration lue par Jean-Marc Kabund, Secrétaire général de l’UDPS.

Pour cette coalition d’opposition, Joseph Kabila n’a jamais eu la volonté d’organiser les élections en RDC. « S’il n’y a pas d’élections le 30 décembre, l’article 64 sera appliqué. Le peuple va se prendre en charge« , affirme Jean-Marc Kabund.

Corneille Nangaa, président de la Commission électorale, a annoncé le report des élections prévues le dimanche prochain en RDC lors d’une conférence de presse ce jeudi à Kinshasa. « Devant cette impasse, nous avons eu deux alternatives. Organiser les élections dans le reste du territoire national et reporter d’une semaine les scrutins à Kinshasa ou reporter les élections générales au 30 décembre« , a dit le président de la CENI.  « Nous annonçons donc que les élections présidentielles couplées aux législatives nationales et provinciales auront lieu le 30 décembre 2018 » a t-il déclaré.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU