PUBLICITÉ

Deux policiers seront placés aux abords de chaque bureau de vote le 23 décembre!

Le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Henri Mova, s’est exprimé sur les mesures qui vont être prises pour sécuriser les opérations de vote le dimanche en République démocratique du Congo où près de 40 millions de personnes sont appelées à élire à nouveau président et 500 nouveau députés nationaux.

Deux policiers seront théoriquement présents aux abords de chacun des quelques 75 000 bureaux de vote annonce le ministre Henri Mova, cité par Radio France Internationale.  D’autres seront déployés dans plusieurs sites jugés stratégiques ainsi qu’aux postes-frontière.

- Publicité-

« Elles seront déployées et en alerte maximum partout où la répression sera nécessaire face aux groupes armés qui viendrait torpiller le processus », explique en Henri Mova. « Nous mettrons tout en branle pour décourager tout acte d’incivisme », prévient aussi le ministre.

De son côté, l’opposition appelle ses partisans à « compter » aux alentours des bureaux de vote jusqu’au dépouillement total, accentuant des risques de violences. Félix Tshisekedi et Martin Fayulu, deux principaux candidats d’opposition, ont mis en garde contre toute victoire du candidat du pouvoir.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU