Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min

Martin Fayulu met cap vers son bastion de l’ex-Bandundu

Il a préféré commencer, comme par défit, sa campagne bien loin de ses terres natales. Il avait raison. Car après sa longue tournée dans l’Est, le sud et le nord de la RDC, Martin Fayulu a drainé des marrées humaines dans les rues du pays, confortant son image à l’échelle nationale, alors qu’il était décrit comme un candidat de moindre envergure.

 

Mbandaka, capitale de la nouvelle province de l’Eqateur était sous le charme du candidat de LAMUKA vendredi 14 décembre. Arrivé dans la ville peu avant midi, Martin Fayulu a été carrément couronné roi, amené dans un tipoy qui a fini par faire polémique. Mais celui que l’on surnomme « le Soldat du peuple » n’a pas été découragé. Un un metting haut en couleur, il a mis cap vers le pays du maréchal Mobutu ce matin.

Gbadolite, cité royale du temps de la deuxième République n’a su retenir son euphorie pour le candidat de Jean-Pierre Bemba et Nzamba Mobutu, deux princes du coin, qui ont déferlé leurs partisans dans les rues de la ville pour accueillir le héros de Lamuka. A midi, la route vers l’aéroport de la ville était noir de monde, avec un Martin Fayulu, une fois de plus, porté en tipoy et triomphant.

 

Ce dimanche, il décide cependant de regagner son bercail dans le Kwilu, une province qui l’attend de pied ferme.  De Gemena où a connu une fois de plus un grand succès, avec des milliers de personnes venues l’accueillir, Martin Fayulu a embarqué peu après midi en direction de Kinshasa, où il doit changer d’avion avant de mettre définitivement cap vers l’ex-Bandundu.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...