Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,878
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 21:34 21 h 34 min
DRC
3,259
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 21:34 21 h 34 min
DRC
537
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 21:34 21 h 34 min
DRC
82
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 21:34 21 h 34 min

Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi reçus par le président de la SADC

Les leaders de la coalition LAMUKA, Jean-Pierre Bemba et Moise Katumbi, qui soutiennent la candidature de Martin Fayulu, ont été reçus aujourd’hui à Windhoek par le président namibien Hage Geingob pour « pour discuter des prochaines élections » en République démocratique du Congo, annonce la présidence namibienne ce vendredi 14 décembre.

Cette rencontre intervient alors les opposants congolais ont a haussé le ton cette semaine, après plusieurs entraves autour de leur campagne électorale. Pour la troisième fois en quelques jours, l’arrivée de Martin Fayulu a été chahutée par les forces de l’ordre. Les partisans de la coalition Lamuka ont été dispersés, une femme est morte ce mercredi 12 décembre à Kalemie.  Bien avant cela, des partisans de Martin Fayulu avaient été dispersés à coups de gaz lacrymogène et par des jets d’eau chaude pendant qu’ils attendaient leur candidat près de l’aéroport de Lubumbashi.

A Mbuji-Mayi, un partisan des opposants Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe a été tué en marge d’une mobilisation. Dimanche 9 décembre à Kindu, mardi 11 à Lubumbashi et mercredi 12 à Kalemie : à chaque déplacement de Martin Fayulu, les partisans de la coalition Lamuka affirment que les forces de l’ordre tentent d’empêcher leurs rassemblements.

« Hage Geingo a réaffirmé l’importance d’élections libres, justes et pacifiques, conformément aux directives et principes de l’UA et de la SADC en matière d’élections« , affirme un tweet du président en exercice de la SADC.

Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du Front commun pour le Congo (FCC), a eu un entretien en tête-tête le 14 novembre à Windhoek avec le président Hage Geingob.  Pour certains observateurs, ce voyage entrait également dans le cadre d’une intense activité pré-électorale pour le candidat de la coalition au pouvoir.

 

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...