PUBLICITÉ

Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe ont conquis Mbuji-Mayi sans discours!

Malmené à Bunia, hué à Beni, le duo FATSHIVIT a poussé un ouf de soulagement en foulant le sol de Mbuji-Mayi cet après-midi. Une foule qui ne dit son nom! L’on penserait qu’au milieu du tâtonnement entre Lubumbashi et Mbuji-Mayi, l’équipe de campagne de Félix Tshisekedi a calculé au millimètre près, l’impact qu’allait avoir la descente du fils, sur la terre qui cache le coordon ombilical de son père Étienne Tshisekedi, dans sa campagne électorale, minimisée un tout petit peu à l’Est de la RDC.

- Publicité-

Il est là l’impact voulu ! Félix Tshisekedi a étouffé Mbuji-Mayi. Il revêt sa casquette du président du parti politique qui a lutté pendant plus de 30 pour l’instauration de la démocratie en RDC, L’UDPS. 30 minutes pour descendre de son avion pris d’assaut par les kasaïns plus qu’enthousiasmés! C’est c’est comme-ci il l’ont transformé en voiture. Quelqu’un qui vient d’arriver, ne comprendra jamais comment un avion a pu atterrir sur un tarmac de l’aéroport de Bipema noir de monde!

Sur les routes de Mbuji-Mayi dégagées par la police qui a voulu gâcher la fête dans la matinée, c’est pourtant une marche de caméléon que fait le cortège du CACH dans cette soirée. Chansons, louanges, cris spontanés, Félix Tshisekedi a peut-être trouvé la gloire qu’il pensait récolter pendant cette campagne. Il n’a encore rien dit, mais son public, en fait, sa « base naturelle » est déjà tombée sous son charme.

Une fois au lieu du meeting, que dira le candidat président pour conquérir des milliers des partisans visiblement déjà conquis?

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU