PUBLICITÉ

Tensions à Lubumbashi: tirs et gaz contre le cortège de Martin Fayulu, dénonce Eve Bazaïba

La tension est montée d’un cran à Lubumbashi ce mardi après l’arrivée de l’opposant Martin Fayulu. Un peu partout dans la ville, les forces de l’ordre ont fait usage du gaz lacrymogène pour disperser les partisans de la coalition LAMUKA.

L’arrivée de Martin Fayulu à Lubumbashi, capitale du Haut-Katanga et fief disputé entre le pouvoir et l’opposant Moîse Katumbi, a provoqué des échauffourées entre les forces de l’ordre et des partisans de l’opposant congolais qui sont descendus par milliers dans les rues.

- Publicité-

Dans certains endroits, des témoins font étape de tirs. Plusieurs centaines de personnes ont été vues par nos journalistes, courant à travers les rues. Le cortège de Martin Fayulu a visiblement été « attaqué », rapporte notamment Eve Bazaïba, coincé dans le véhicule avec le candidat de LAMUKA.

« La situation est très grave ici. Nous avons atterri à Lubumbashi, il y a eu un forte mobilisation. Nous avons essuyé des tirs, du gaz lacrymogène, la garde Républicaine nous tire dessus. On ne comprend pas. J’en interpelle à la Communauté internationale et au Conseille de Sécurité« , lance la Secrétaire générale du MLC, Eve Bazaïba.

Les autorités n’ont pas répondu aux sollicitations de POLITICO.CD.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU