PUBLICITÉ

Martin Fayulu: « je ne suis qu’un porte-parole de notre combat pour la liberté »

C’est une surprise générale à Genève. Alors que les discussions entamées depuis vendredi ont donné Félix Tshisekedi, leaders de l’UDPS et Vital Kamerhe, leader de l’UNC comme des favoris à cette désignation de candidat commun de l’opposition à la prochaine présidentielle, c’est le député Martin Fayulu qui a finalement été consacré.

Prenons la parole, cet opposant de terrain a minimisé son rôle, affirmant qu’il n’était qu’un porte-parole. « Moi je ne suis qu’un porte-parole, le porte-parole de notre combat pour la liberté. Le peuple congolais a besoin de leaders que lui-même va choisir« , a-t-il dit.

- Publicité-

« Nous voulons les élections, des élections libres, crédibles, transparentes et apaisées. Si les élections ne se tiennent pas le 23 décembre, il faudra en tirer les conséquences. Qui sera responsable? », a-t-il fait remarquer.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU