Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 20:29 20 h 29 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 20:29 20 h 29 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 20:29 20 h 29 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 20:29 20 h 29 min

A Genève, l’opposition congolaise en quête d’un candidat commun

Adolphe Muzito, Félix Tshisekedi, Freddy Matungulu, Jean-Pierre Bemba, Martin Kayulu, Moïse Katumbi ont rendez-vous cette semaine à Genève où a lieu la grande réunion de désignation de son candidat commun à la prochaine Présidentielle.

Initialement prévu à Conakry, ce rendez-vous qui a été déplacé à la dernière minute s’inscrit sur une longue période de turbulences entre principaux acteurs de l’opposition. Félix Tshisekedi, leader du principal parti de l’opposition, UDPS, s’est démarqué de ses collègue en annonçant y aller, quoi qu’il arrive, aux élections pourtant dénoncées par Moïse Katumbi ou Jean-Pierre Bemba.

Cependant, à en croire le député Jean-Bertrand Ewanga, Porte-parole d’Ensemble, les opposants congolais sont déterminés à mettre de côté leurs divergences et choisir un seul challenger pour défier le candidat de Kabila le 23 décembre. « Les premières délégations quittent Kinshasa dès demain [mercredi]. Ils vont se retrouver  à Géneve. Déjà je peux voir que même avant le 10 novembre, le nom de notre candidat sera connu« , promet-t-il.

Pendant ce temps, beaucoup au sein de l’opposition mettent la pression  aux ténors pour aboutir à un accord.  « Face au péril sur le destin collectif que représente le monstre FCC, l’opposition aurait tout intérêt à faire émerger, en son sein et sans atermoiement, en communion avec le peuple, une candidature commune, seule voie pour faire échec au schéma monarchiste en gestation« , appelle le député Claudel Lubaya via son compte Twitter.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...