PUBLICITÉ

RDC: Jean-Pierre Bemba: « le régime de Kinshasa a choisi ses propres opposants »

Le leader du Mouvement de Libération du Congo (MLC) ne digère toujours pas son invalidation par la Cour Constitutionnelle pour la prochaine Présidentielle du 23 décembre. Pour Jean-Pierre Bemba, cette situation démontre que le camp du président Kabila « n’est ni ouvert ni disposé à l’alternance. »

« Comme d’autres, j’ai été exclu alors que j’étais éligible. En réalité, le régime de Kinshasa a choisi ses propres opposants, ceux qu’il veut voir affronter son candidat [Emmanuel Ramazani Shadary]. Il veut s’aménager une élection dont le résultat est connu d’avance et conserver la main sur l’ensemble des structures de ce pays« , dénonce-t-il dans une interview accordée à Jeune Afrique.

- Publicité-

L’ancien vice-président a été initialement  invalidé par la Commission électorale à la suite de sa condamnation par la Cour Pénale Internationale (CPI) pour subornation des témoins, avant d’être définitivement écarté par la Cour Constitutionnelle. Selon la Cour, cette condamnation équivaut à  des faits de corruption,  rendant la candidature  de Bemba inéligible; ce que l’opposant dénonce.

Vital Kamerhe, Félix Tshisekedi, Martin Fayulu ou encore Freddy Matungulu, tous des opposants, sont néanmoins toujours en lice pour ces élections.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

3 Commentaires

  1. Mbemba et son party ne sont pas honnetes.
    Si il est condamne’ pour subordination des temoins, c est une condamation, sa canditure est entache’ deja, je regrette que Bazaiba et professeur Ndjoli ne savent plus interpreter la loi. Quand a la declaration de Mbemba contre les autres candidats, c’est bassesse d’esprit. Son party n’est important que les autres. Il est plus businessman que home politique. C’sst un opposant des circonstances.Meme si l opposition part en ordre disperse’, elle gagnerai les elections s’il n y a pas de tricherie.

Comments are closed.

spot_img

EN CONTINU