PUBLICITÉ

RDC: la candidature commune de l’opposition pas encore à l’ordre du jour

La question de la candidature commune de l’opposition devra attendre. A Bruxelles, Adolphe Muzito, Félix Tshisekedi, Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi et Vital Kamerhe ont tenu une grande réunion pour adopter une position commune face au camp du président Kabila. Dans une déclaration publiée à l’issue de cette rencontre, les principaux leaders de l’opposition mettent en garde contre le chaos en RDC.

Concernant la désignation d’un candidat commun à la prochaine présidentielle, les opposants congolais ont convenus de « s’accorder en vue de la désignation irréversible, dans les meilleurs délais, sur une vision partagée et un programme harmonisé du candidat commun de l’Opposition à une élection présidentielle crédible, dans le souci de maximiser les chances de la gagner et répondre aux attentes de la population de vivre une véritable alternance. »

- Publicité-

Candidats majeurs de l’opposition à cette présidentielle, Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi ont été finalement écartés. Le premier a été définitivement invalidé par la Cour Constitutionnelle, alors que le second a été interdit de regagner le pays. Plusieurs cadres affirment alors qu’il serait plus important de se battre sur la question de l’inclusivité et de la transparence des élections, que de choisir immédiatement un candidat commun.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU