Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min

Mobilisation citoyenne contre « les machines à tricher » en RDC

Banderoles, calicots et pancartes. Les militants de la LUCHA se mobilisent et sont prêts pour ce qui est annoncée être une grande journée de mobilisation. Ce lundi à Kinshasa et plusieurs villes du pays, le mouvement citoyen appelle à descendre dans les rues pour protester contre les machines à voter.

« A l’appel de la LUCHA, marches pacifiques en ce moment même un peu partout en RDC pour exiger l’abandon des machines à voter par la CENI et le retrait des 6 millions d’électeurs fictifs dans le fichier électoral« , lance-t-il via son compte twitter.

A Goma, dans l’Est du pays, tôt le matin, des dizaines des partisans de la LUCHA ont suivi l’appel et descendent déjà dans les rues.

L’opposition, l’Eglise catholique et les organisations de la société civile dénoncent les machines à voter imposées par la CENI pour les élections prévues à la fin de cette année. Le Comité Laïc de coordination, une structure catholique, affirme que ces machines risquent de plonger « inutilement » le pays dans un cycle de Violences. » « Le CLC attire l’attention des partenaires sur le fait que le manque de confiance des électeurs dans l’institution organisatrice demeure un sujet plus que préoccupant« , dit-il dans un communiqué publié le week-end dernier, et qui « exige une solution urgente« , appelant la CENI à « retirer immédiatement son projet de machine à voter. »

Risque de chaos

Le Groupe d’étude sur le Congo a de son côté publié une analyse sur cette machine à voter qui va dans le sens de décourager la persistance de la CENI à utiliser cet outil qui multiplie des incertitudes et des inquiétudes quant à l’issue heureuse du processus électoral.

La France et les Etats-Unis ont remis en question les projets congolais d’utiliser des machines à voter électroniques non testées et ont poussé les autorités à fournir l’aide dont elles avaient besoin à la mission de maintien de la paix de l’ONU, MONUSCO. « La MONUSCO ne peut pas attendre jusqu’au dernier moment pour mettre en œuvre un plan », a déclaré Herman Cohen cité par l’agence de presse Reuters.

En mai dernier, le président de la CENI, Corneille Nangaa a dévoilé à Kinshasa le rapport de l’audit du fichier électoral, confirmant un nombre impressionnant des doublons et mineurs. « Après dispositif technique informatique de traitement et de détection biométrique, dit-il, 5.381.763 ont été radiés. 5.381.763 doublons, 902.290 mineurs. Au final 40.287.387 électeurs ont été validés« , confirme le président de la CENI.

L’opposition congolaise juge cependant ce fichier électoral peu fiable, à l’image du député de l’opposition Martin Fayulu. « La fraude première en élection c’est d’abord le découpage, et le numéro deux de la chose c’est le fichier électoral. Le fichier-là n’est pas fiable. On ne peut pas aujourd’hui aller aux élections avec un fichier non viable ». 

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...