l'info en continu

Kabila instrumentalise la justice par crainte de poids lourds de l’opposition: [Moïse Katumbi]

- Publicité-

Indiquant avoir tenté par tous les moyens de revenir en RDC pour présenter sa candidature, Moïse Katumbi estime que son recours au conseil d’Etat, sa rencontre à Windhoek avec les personnalités de la communauté des États d’Afrique Australe, SADC lors du dernier sommet de chefs d’États de cette organisation sous-régionale auront un impact sur l’inclusivité des élections.

« L’accord de la Saint Sylvestre, les résolutions du conseil de sécurité de l’ONU, le nouveau président de la SADC évoquent tous l’inclusivité du processus électoral en RDC » déclare Moïse Katumbi évoquant également la dernière sortie du président du Sénat Congolais, Léon Kengo Wa Dondo, qui appelé à une élection présidentielle inclusive.

- Publicité-

« Kabila a peur de poids lourds de l’opposition et veut se choisir les candidats les plus faibles en utilisant la justice pour écarter certains candidats » a dit Moïse Katumbi, président de la plate-forme Ensemble pour le changemet à RFI.

Fiston Mahamba

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU