Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min

RDC: d’importantes nominations au sein des Fardc

Les FARDC ont un nouveau chef d’État-major. Il s’agit du lieutenant général Mbala Musense Célestin. Nommé le soir du samedi 14 juillet 2018, il remplace le général Didier Etumba Longila qui occupait le poste depuis novembre 2008. Ce dernier envoyé à la retraire, a été aussitôt nommé conseiller militaire du chef de l’État en remplacement de François Olenga. Cible des sanctions des États-Unis depuis 2017, François Olenga reste au Cabinet du Président de la république où il est désormais chargé des missions. Tandis que Denis Kalume Numbi, nommé ambassadeur en Russie, a été mis à la retraite.

La grande annonce de ces nominations est bien sûr le retour aux affaires du général John Numbi. Suspendu depuis 2010, à la suite de l’assassinat de l’ancien Directeur exécutif de la Voix des sans voix, Floribert Chebeya. Alors qu’il occupait les fonctions d’inspecteur général de la Police nationale congolaise (PNC), John Numbi, qui a depuis été réintégré au sein des FARDC en novembre 2017,  prend la tête de l’Inspection générale des FARDC. De son côté, le général Amisi, dit Tango Four, également dans le collimateur des États-Unis, est promu numéro deux des FARDC dont il devient chef d’État-major adjoint chargé des opérations et du renseignement.

Par ailleurs, le chef de l’État structure également toute l’architecture du commandement des écoles militaires. Il élève plusieurs miliaires au rang de généraux. Certains déjà morts, obtiennent ce grade à titre posthume.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...