PUBLICITÉ

RDC: Intercepté à Bruxelles, « Katumbi a été piégé », affirme un proche

Selon des médias belges, le leader d’ENSEMBLE voyageait avec le vieux passeport semi-biométrique annulé depuis l’année dernière en RDC. Par ailleurs, la police belge l’aurait intercepté parce que  la profession indiquée sur son passeport n’était pas correcte. « Il y avait une autre page d’identité dans son passeport« , rapporte notamment Het Laatste Nieuws.

Selon de ses proches, l’ex-gouverneur du Katanga est libre. « Il a obtenu un permis de séjour temporaire« , explique-t-il. Selon lui, Katumbi devrait se rendre en Russie où a débuté pour assister à la Coupe du monde de football. Pendant le contrôle de son passeport, un problème est apparu. « Une fausse page d’identité avait été jointe à son passeport », témoigne une source policière.

- Publicité-

« Il n’y a eu aucune falsification. Il s’agit de son passeport semi-biométrique qui a été annulée. Au moment du scan, on s’est rendu compte qu’aucun donnée n’était lisible. On n’a pas compris pourquoi« , explique-t-il.  Selon lui, il s’agit visiblement d’une « embuscade politique ».

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU