vendredi, octobre 2, 2020
DRC
10,685
Personnes infectées
Updated on 2 October 2020 à 4:05 4 h 05 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 2 October 2020 à 4:05 4 h 05 min
DRC
10,165
Personnes guéries
Updated on 2 October 2020 à 4:05 4 h 05 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 2 October 2020 à 4:05 4 h 05 min

La RDC met en garde contre toute nouvelle agression

- Publicité-

En recevant Paul Kagame mercredi dernier à Paris, le président français Emmanuel Macron est venu alimenter l’inquiétude avec une déclaration qui n’a pas manqué d’intriguer à Kinshasa, alors que les relations entre Kinshasa et Kigali sont tendues depuis plusieurs mois.

En effet, la semaine dernière, une étrange affaire a fait surface. Selon Jeune Afrique, Brigitte Safari Misabiro, épouse d’un cadre de l’ex-groupe rebelle M23, a été arrêtée à la frontière entre les deux pays et  transférée le 11 mai à Kinshasa. Elle serait au cœur d’un « complot » de Kigali contre Joseph Kabila.

« L’armée congolaise prend cette affaire très au sérieux et se prépare avec tous ses moyens à faire échec à cet énième complot» , aurait alors confié un un haut-responsable des Forces armées de la RDC (FARDC), proche du président Joseph Kabila, à Jeune Afrique.

Pour Lambert Mende, le gouvernement dispose des moyens « solides » pour faire face à toute éventuelle nouvelle agression du pays. « Nous avons un peuple beaucoup plus aguerri, nous avons une armée beaucoup aguerrie. Qui conque s’aventurait à venir avec une initiative hostile ici doit savoir que ça ne sera pas une promenade de santé« , met-il en garde.

Par ailleurs, faisant allusion à l’Angola et au Rwanda, cités par le président français dans ses propos, M. Mende met en garde les pays voisins qui pourraient contribuer à la déstabilisation de la RDC. « Les pays voisins qui se hasarderont à servir des ponts pour les pays étrangers qui tentent de déstabiliser la RDC, ils seront payés en monnaie de singe grâce notamment à la résistance du peuple congolais« .

- Advertisement -
- Advertisement -

1 COMMENTAIRE

  1. Tu parles au nom de quel peuple Congolais ? Nous peuple Congolais souhaitons la bien venue toute aide à notre libération. Nous peuple congolais, nous ne pouvons jamais résisté à toute intervention pour chasser le dictateur est ses médiocres.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...