Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min

La RDC n’est « pas au courant » d’une candidature rwandaise à l’OIF

Emmanuel Macron, président français, a apporté mercredi son soutien à la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, candidate à la tête de la Francophonie, à l’issue d’une rencontre à Paris avec le président Paul Kagame.
Louise Mushikiwabo, « la ministre des Affaires étrangères du Rwanda, a toutes les compétences pour exercer cette fonction » de secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et « je la soutiendrai.  »

La RDC, le plus grand pays francophone au monde, ne partage pas la position de la France. « Le soutien d’Emmanuel Macron n’engage que la France, elle n’a rien à avoir avec la RDC « , répond Lambert Mende, joint au téléphone jeudi par POLITICO.CD.

« Nous n’avons pas à nous prononcer sur les états d’âme de la France. Nous attendons qu’il y ait une réunion des Etats membres pour prendre connaissance de toutes les candidatures. Jusqu’à présent, nous ne sommes au courant d’aucune candidature et nous n’avons donc rien à dire à ce propos « , dit-il.

L’élection au poste de secrétaire général de l’OIF aura lieu les 11 et 12 octobre prochains à Erevan, en Arménie. Michaëlle Jean, actuelle présidente de l’Organisation internationale de la Francophonie, briguera un second mandat.

Cependant, l’élection d’une candidature rwandaise, voisin contesté en RDC, risque de faire grincer les dents à Kinshasa.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...