Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,878
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 20:34 20 h 34 min
DRC
3,259
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 20:34 20 h 34 min
DRC
537
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 20:34 20 h 34 min
DRC
82
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 20:34 20 h 34 min

Tous les quatre hauts dirigeants sportifs relâchés après 48 heures de garde à vue

Le secrétaire général aux sports Barthélemy Okito et les deux vice-présidents de la Fédération congolaise de Football Association (FECOFA), Roger Bondembe et Theobald Binamungu, ont été  libérés après avoir passé 48 heures de garde à vue au parquet général de Matete à Kinshasa, apprend POLITICO.CD jeudi après-midi.

Constant Omari Selemani, Roger Bondembe Bokanianga, Théobald Binamungu Rubambura et Barthélemy Okito Oleka ont été interpellés et placés en garde à vue au parquet de la commune de Matete depuis mardi 17 avril 2018 dans la soirée.  Le président de la FECOFA,  qui est aussi vice-président de la Confédération africaine de football et membre du comité exécutif de la Fédération internationale de football (FIFA), était le premier à être libéré mercredi soir.

Les quatre hommes sont « entendus sur des présumés détournements d’un million de dollars destiné à l’organisation de quatre matches de football », a déclaré pour sa part à l’AFP Me Alain Makengo, un défenseur des sportifs congolais. « Ils seront interrogés sur l’utilisation des fonds publics dans l’organisation des rencontres sportives des équipes nationales de football et des clubs engagés aux compétitions africaines », indiquait un magistrat à l’AFP.

Dans un communiqué de presse, la commission de Gestion de la Ligue nationale de football annonce la « suspension » de toutes ses activités jusqu’à nouvel ordre en solidarité avec le Président de la Fecofa.

 

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...