Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
2,966
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min
DRC
2,469
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min
DRC
428
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min

Pour Sindika Dokolo, Joseph Kabila cherche à revenir au pouvoir après les élections comme Premier ministre

Après un moment de silence notamment sur les réseaux sociaux, l’activiste congolais Sindika Dokolo s’est de nouveau exprimé, revenant sur la situation politique en République démocratique du Congo, où il accuse désormais le président Joseph Kabila de chercher à revenir au pouvoir comme Premier ministre à l’issue des élections de décembre 2018.

Pour le leader du mouvement citoyen des Congolais debout, Joseph Kabila et son gouvernement ont l’ambition de disponibiliser des fonds pour organiser » des fausses élections. » « Il n’y a pas grand monde au Congo qui peut imaginer que Monsieur Kabila va accepter de céder le pouvoir et de donner au peuple congolais les élections auxquelles il a droit« , dit-il.

Pour lui, le pouvoir congolais est en train de traficoter la loi électorale.  « On est en train de continuer à bidouiller au niveau de la CENI pour garantir que le jour où, éventuellement, Joseph Kabila serait obligé de sortir de la présidence, il la quitterait pour le lendemain rentrer à la Primature« , accuse-t-il dans cette émission diffusée dimanche sur la chaîne kinoise CCTV appartenant à l’opposant Jean-Pierre Bemba.  « Et on continuerait dans le même système, et dans le même mensonge« , ajoute-t-il.

Sindika Dokolo en appelle également à des élections transparentes « Pas un simulacre des élections, pas des élections bâclées, pas des élections truquées« , dit-il.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...