Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
2,966
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
2,469
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
428
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min

Quand Matungulu dénonce des sondages plébiscitant Katumbi

L’opposition remporterait l’élection présidentielle en République démocratique du Congo face à la majorité de Joseph Kabila si elle avait lieu ces jours-ci, d’après des sondages présentés vendredi.

Le Bureau d’études, de recherches et de Consulting International (BERCI) et le Groupe d’experts du Congo (GEC) de l’Université de New York ont « conduit une série de sondages d’opinion politique représentatifs à l’échelle nationale à travers la RDC en février 2017, août 2017, novembre 2017 et janvier-février 2018« , affirme ce document consulté par POLITICO.CD.

Cependant, ces sondages semblent ne pas rencontrer l’assentiment de certains acteurs au pays, y compris des opposants. A l’image de Freddy Matungulu, président de Congo na Biso, qui dénonce des faux sondages.  « Quand les gagnants financent les sondeurs. Une vraie honte! Nous avons besoin de sondages indépendants« , affirme l’opposant congolais via son compte twitter.

Le Berci est en réalité une structure dirigée par Francesca Bomboko, fille de Justin Bomboko, mais également une famille et très proche à Olivier Kamitatu; à son tour porte-parole de l’opposant Moïse Katumbi.

Comme Matungulu, Augustin Matata Ponyo s’était également attaqué aux sondages de Berci en 2016 « Laissez-moi vous rappeler que cet institut appartient à Francesca Bomboko qui a été révoquée de son poste au ministère du Plan pour détournement de fonds publics. Elle est par ailleurs connue pour être proche de l’opposition. Alors quel crédit accorder à l’étude que vous mentionnez ? À mes yeux, aucun« , avait sèchement répondu l’ancien Premier ministre congolais lors d’une interview à Jeune Afrique.

La sortie avait poussé Francesca Bomboko à réagir dans un droit de réponse où elle annonçait son intention de porter plainte contre Matata Ponyo.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...