Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
2,966
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min
DRC
2,469
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min
DRC
428
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 6:26 6 h 26 min

Kabila avait fait annuler l’ordonnance de nomination de Badibanga après des révélations sur sa nationalité belge

Selon Tryphon Kin-Kiey Mulumba, cadre de la majorité au pouvoir, le président Joseph Kabila avait décidé d’annuler l’ordonnance portant nomination du Premier ministre Samy Badibanga quelques heures après sa publication officielle. Cette intervention avait lieu à la suite de la publication, sur les réseaux sociaux, des informations confirmant que ce dernier disposait d’une nationalité Belge.

« L’ordonnance le nommant Premier Ministre fut retirée par le DirCab du Président de la République réclamant à Samy Badibanga de brandir l’arrêté du ministre de la Justice de recouvrement de sa nationalité congolaise d’origine. Une deuxième ordonnance présidentielle fut nécessaire« , dit-il via son compte Twitter.

Au téléphone de POLITICO.CD, Kin-Kiey Mulumba affirme que le président Joseph Kabila est resté « logique avec les lois ». « C’est alors que Samy Badibanga entamera des procédures pour la renonciation de sa nationalité belge, en écrivant une lettre au ministre de la Justice [Alexis Thambwe]« , fait-il savoir.

Nommé le 17 novembre 2016, Samy Badibanga a reconnu, le 26 novembre de la même année, avoir « détenu » une nationalité belge – la double nationalité étant interdite  en RDC -, mais annonçant dans la foulée l’avoir abandonné  depuis le 24 novembre de la même année.

whatsapp-image-2016-12-09-at-14-43-35Un document est publié. Il est daté 25 novembre 2016, il affirme que Samy Badibanga, nommé au poste du Premier ministre dans le cadre des accords du Dialogue de la Cité de l’Union Africaine, a introduit auprès du ministère de la Justice, sa renonciation à la nationalité belge qu’il détenait donc.

Ainsi, jusqu’à sa nomination, le 17 novembre 2016, Samy Badibanga était en réalité belge.  Le ministre Thambwe actera la demande de Badibanga, qui recouvre de ce fait sa nationalité congolaise.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...