mercredi, août 5, 2020
DRC
9,253
Personnes infectées
Updated on 5 August 2020 à 20:53 20 h 53 min
DRC
1,217
Personnes en soins
Updated on 5 August 2020 à 20:53 20 h 53 min
DRC
7,821
Personnes guéries
Updated on 5 August 2020 à 20:53 20 h 53 min
DRC
215
Personnes mortes
Updated on 5 August 2020 à 20:53 20 h 53 min
publicité

Monsengwo aux jeunes : « Jésus nous enseigne à prendre nos responsabilités devant l’histoire »

« Jeune de Kinshasa, l’avenir du pays est entre vos mains. L’avenir du pays vous appartient », l’homélie du Cardinal Laurent Monsengwo Pansinya adressé aux jeunes de la capitale congolaise à l’occasion de la messe de rameaux célébré ce dimanche 25 mars au stade Père Raphaël a eu un ancrage politique, plaçant les jeunes congolais devant leurs responsabilités dans ce contexte où l’église catholique peine a obtenir du gouvernement congolais le respect de l’accord de la Saint-Sylvestre.

Laurent Monsengwo a interpelé les jeunes à ne pas rester spectateurs, mains croisés face à ce « chemin de calvaire » où « l’on souffre, où l’on tue et assassine, où l’on calomnie, où l’on persécute et maltraite, où l’on fouette…« .

« Vous avez raison de reprocher aux politiciens et à la classe dirigeante de notre pays d’avoir échoué. Mais qu’attendez-vous faire pour redresser la barre? » le pays a besoin de vous dans les secteurs de la vie politique, économique, sociale et culturelle, religieuse. Êtes-vous prêts à prendre vos responsabilités en mains les destinées de la Nation et à assumer vos responsabilités ?« , a-t-il questionné.

Le dimanche des rameaux, c’est principalement la souvenance de l’exemple de « Jésus décidé d’affronter le chemin de la croix. Il veut aller au devant de cette mort dont il connait l’horreur et la cruauté au point de transpirer des gouttes de sang », rappelé le Cardinal avant d’interpréter que :  » Jésus nous enseigne à être responsables, à prendre nos responsabilités devant l’histoire « .

Pour le Cardinal Laurent Monsengwo Pansinya les jeunes congolais doivent avoir de «  fortes convictions personnelles » pour ne pas être comme des moutons qui suivent bêtement les autres. « Mettez la main à la machette et la boue ; que l’on voie le travail que vous faites pour que le Congo ne soit plus dans cette situation de misère ! » a-t-il recommandé.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...