Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, mai 26, 2020
DRC
2,297
Personnes infectées
Updated on 26 May 2020 à 5:19 5 h 19 min
DRC
1,893
Personnes en soins
Updated on 26 May 2020 à 5:19 5 h 19 min
DRC
337
Personnes guéries
Updated on 26 May 2020 à 5:19 5 h 19 min
DRC
67
Personnes mortes
Updated on 26 May 2020 à 5:19 5 h 19 min

Bruno Tshibala: « nous avons déjà vu des députés, des sénateurs en train de se battre au sein de l’hémicycle »

Dans une interview au magazine Jeune Afrique, le Premier ministre congolais dément d’abord toute bagarre au sein de la Primature le lundi dernier, malgré des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux et plusieurs sources qui attestent le contraire.

« Il n’y a pas eu bagarre à la primature. Est-ce que la RDC est le seul pays au monde où une personne peut, sans doute par évocation, transformer un fretin en baleine ? Ce soir-là, à 20 heures, le directeur de cabinet a demandé aux services de sécurité de faire sortir un conseiller qui l’attendait pourtant depuis midi pour un entretien. Cela a été fait avec brutalité« , explique-t-il à notre confrère.

Pour, lui, l’incident qu’il qualifie de « mineur » n’est pas nouveau au sein de la classe politique congolaise. « Qu’à cela ne tienne, nous avons déjà vu des députés, des sénateurs en train de se battre au sein de l’hémicycle. Mais ce qui s’est passé ce soir-là à la primature n’était qu’un incident mineur« , affirme-t-il toujours à Jeune Afrique.

Bruno Tshibala charge par ailleurs son Directeur de cabinet Michal Nsomue Msomue, qu’il accuse d’avoir « craqué ». « Mon directeur de cabinet a craqué. Partout dans le monde, lorsqu’un grave manquement est commis, il altère les rapports et invite à prendre des décisions qui s’imposent« , a-t-il dit.

Michel Nsomue a déposé finalement sa lettre de démission dans la journée auprès du vice-premier ministre, en charge des Transports, José Makila, qui lui a demandé d’attendre le retour du Premier ministre, actuellement en Europe.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...