Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
2,966
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
2,469
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
428
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min

Un professeur démissionne et accuse Matata Ponyo d’irrégularités autour de sa thèse

Coup de tonnerre dans le dossier de thèse de l’ex-Premier ministre Augustin Matata Ponyo. Le professeur Mabi Mulumba, Directeur de l’ École doctorale de la FASE de l’Université Protestante du Congo annonce sa démission dans une lettre,  dénonçant des irrégularités dans le processus de la présentation de cette thèse.

« Par la présente, c’est avec la mort dans l’âme que nous avons le grand regret de vous présenter notre démission en tant que Directeur de l’Ecole Doctorale évoluant au sein de la Faculté d’Administration des Affaires et Sciences Economiques de l’Université Protestante au Congo (UPC)« , annonce le professeur congolais dans sa lettre consultée par POLITICO.CD et datée du mardi 13 février.

Le Premier ministre honoraire, Augustin Matata Ponya Mapon, a été proclamé le 3 février dernier docteur en sciences économiques à l’Université protestante au Congo(UPC) avec la mention « grande distinction »,  à l’issue de la soutenance publique d’une thèse de doctorat intitulée « Qualité de l’ajustement budgétaire et croissance économique : cas de la République démocratique du Congo(1974-2015) ».

 Dans cette dissertation doctorale  de plus de 531 pages,  l’auteur s’est efforcé « d’expliquer ce qui peut apparaitre à première vue comme un paradoxe, comment la réduction du déficit budgétaire peut s’accompagner d’une relance de la croissance économique en volume forte ».

« Notre décision est justifiée par de graves irrégularités ayant émaillé le processus de la présentation de la thèse de Monsieur MATATA PONYO Mapon admis comme doctorant à notre Ecole Doctorale« , explique de son côté le Professeur Mabi. 

Parmis ces « irrégularités », le Professeur note entre autres  que l’ancien Premier ministre Matata obtenu son diplôme de DEA en janvier 2016 à Université de Kinshasa et sa défense publique de these a été organisée par le 3 février 2018, soit après une période de moins de trois ans exigés par l’Arrété n°75 du Ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire et ce, en violation de l’Arrété précité.

« Cette disposition a été violée dans la composition du jury de thèse de Monsieur MATATA PONYO alors que l’Arrêté 175 en ce qui concerne la composition du jury prévoit : – Qu’un seul membre du Comité d’Encadrement, le jury de MATATA en compte trois : Professeur MPEREBOYE MPERE, Professeur KALALA TSHIMPAKA et Professeur CHICOT EBOUE. – Que les professeurs associés ne peuvent pas être retenus comme membres des jurys de thèse, le jury de MATATA PONYO en compte deux : les professeurs KALALA TSHIMPAKA et KABAMBA NTENTA« , explique-t-il. 

 

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...