Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
2,966
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
2,469
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
428
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min

Le Comité laïc va poursuivre ses actions pour obtenir le départ de Kabila

Le Comité laïc de coordination (CLC), à la base de la marche réprimée dimanche par les forces de sécurité en République démocratique du Congo (RDC), a annoncé son engagement à poursuivre les actions dans les prochains jours pour obtenir le départ du président Joseph Kabila, prévenant que les Congolais « ne laisseront plus de répit au pouvoir en place ».

« Ce dimanche 31 décembre 2017, nous avons été des millions à travers notre pays à nous être mobilisés, au-delà des étiquettes politiques, au-delà de la considération individuelle pour dire STOP à la souffrance du peuple congolais. Nous avons marché pour dire à la face du monde que nous reprenons notre destin en main« , a indiqué le CLC dans un communiqué obtenu mardi par l’agence Belga.

Déplorant la violente répression réservée par les forces de l’ordre aux manifestants, le CLC fait état d’un bilan d’une « dizaine de morts », « tombés sous les coups de balles de l’armée et de la police », de dizaines de blessés et de centaines d’arrestations.

« Malgré cette violence de répression, malgré de nombreuses barricades placées pour encercler les quartiers et les paroisses de la capitale (Kinshasa, ndlr), la population a montré à la face du monde sa détermination, elle n’a pas cédé à la peur, elle a marché avec courage et discipline », poursuit le texte.

Avec Belga.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...