Des députés intimidés pour ne pas signer la motion de Lokondo contre Tshibala

0
700

Dans une intervention à la Radio Okapi, le député élu de Mbandaka affirme n’avoir pas réuni les signatures requises pour que cette motion soit traitée à l’Assemblée nationale. « J’ai mis trois semaines pour récolter les signatures. Je suis arrivé à 105 signatures. Il me manquait 20 signatures », explique-t-il à la radio onusienne. 

Le député Lokondo affirme par ailleurs que des députés ont été intimidés pour ne pas signer sa motion. « Des amis sont venus me voir pour me dire que pour des considérations d’ordre familial, ils ne pouvaient pas signer, d’autres m’ont dit qu’ils ont été intimidés ». 

Le député congolais a appelé le 25 novembre dernier à la démission du Premier ministre, lui lançant un ultimatum de 72 heures. Alors qu’il n’avait plus que 24 heures pour présenter sa démission, Bruno Tshibala a été sauvé par une commission spéciale qui a rejeté la requête d’Henri-Thomas Lokondo.