l'info en continu

Kabila a-t-il snobé le nouvel Envoyé spécial de la SADC pour la RDC?

- Publicité-

Hifikepunye Pohamba a été nommé envoyé spécial de la SADC en RDC en août pour  trouver une issue à la crise politique, ainsi que faciliter le processus électoral. Selon The Southern Times,  le président Joseph Kabila avait écrit à la SADC pour annoncer qu’il n’était pas disposé à discuter avec l’ancien président namibien, demandant à l’institution de ne pas envoyer de personnes dans son pays.

Le bureau de M. Pohamba a réagi au journal basé en Namibie, confirmant que la mission de l’Envoyé spécial en RDC est en cours, sans donner de nouvelle date sur une prochaine visite au pays.

- Publicité-

« Nous n’avons reçu aucune information de la SADC ou du président Joseph Kabila qu’il ne veut pas accueillir l’envoyé spécial. Cependant, ce que la SADC nous a dit, c’est qu’ils ont écrit au président Kabila et au ministre des affaires étrangères de la RDC, pour annoncer que l’Envoyé spécial avait prévu une visite pour des pourparlers inauguraux le jeudi 16 novembre [en RDC]« .

« Cependant, le président Kabila et le ministre des Affaires étrangères n’ont pas répondu. Comme ils n’ont pas répondu à la lettre de la SADC, l’envoyé ne pouvait pas procéder à la mission spéciale. C’est la seule information que nous avons en ce moment « , a déclaré Peter Mwatile, le directeur exécutif du bureau de l’ancien président, au Southern Times.

A 83 ans, Hifikepunye Pohamba fut le président de la République de Namibie de 2005 à 2015. Il est le président du Groupe des sages de l’Union africaine. Il a la particularité d’avoir quitté le pouvoir à l’issue de son second mandat en mars 2015, consécutivement à la constitution de son pays.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU