Le G7 embauche une société de lobbying aux Etats-Unis pour plus de 600.000 USD!

9
948

D’après ce document publié sur le site du Foreign Agents Registration Act (FARA, Loi sur l’enregistrement des agents étrangers: NDLR), l’opposant Olivier Kamitatu a signé un contrat d’un an en tant que vice-Président du G7 avec la firme américaine Ballard Partner, basée à Washington.

Selon le contrat, établit en anglais et traduit par les services de POLITICO.CD ( à conculter ici en Anglais) , le cabinet américain devrait toucher du G7 pas moins de 50 000 $ par mois. « Si un voyage international est exigé par le cabinet, ce ne sera qu’avec l’approbation du client« , renseigne le document daté du 03 octobre 2017.

« Les frais seront payés comme suit: la première tranche de 150 000 $ étant dû immédiatement après l’exécution de la présente convention; deuxième versement de 150 000 $ échéant le 15 décembre 2017; et troisième versement de 150 000 $ échéant le 15 mars 2018; un quatrième versement de 150 000 $ échéant le 15 juin 2018« , ajoute le document qui explique que le cabinet américain facturera des coûts trimestriels.

Sur les pas de Kabila

Selon ces termes, la prestation qui prend fin le 14 septembre 2018, coûtera pas moins de 600.000 dollars américains.  D’après des sources concordantes, c’est l’opposant Moïse Katumbi, candidat du G7 à la présidence qui finance directement ce contrat.

Les opposants congolais ne sont pourtant pas les seuls à avoir recours à ces pratiques auprès des autorités américaines. Pour plaider sa cause auprès de l’Administration Trump, le gouvernement de la RDC a signé en décembre avec  une société israélienne spécialisée dans la sécurité et les nouvelles technologies, MER Security and Communication Systems, un contrat de 5 575 000 dollars couvrant une période allant du 8 décembre 2016 au 31 décembre 2017.

MER devait notamment préparer la venue à Washington – manifestement programmée en juin dernier – de « l’envoyé spécial de la RDC » aux Etats-Unis, Raymond Tshibanda, l’ex-ministre des Affaires étrangères. MER avait aussi organisé des réunions avec des responsables du gouvernement américain et des différentes commissions du Congrès.

9 Commentaires

  1. DONC, UN PRESIDENT ILLEGITME & VOMI SOUTIRE $6 MILLION DU TRESOR D’ETAT POUR FINANCER SA CAMPAGNE DE LOBBYING AUX USA A TRAVERS UNE BOITE D’EX AGENTS DE LA MOSSAD ET LEUR COPAIN RAYMOND TSHIBANDA.

    ALORS, QUE FAIRE? S’ETONNER QU’UN CITOYEN, MOISE KATUMBI SOIT-IL, OU LE G7 QUI LE SOUTIENT, PUISSE DEPENSER SES PROPRES FONDS (PAS DU TRESOR D’ETAT) 10 FOIS MOINS (SOIT $600,000) POUR COMBATTRE L’IMPOSTEUR KABILA REVANT DE PRESIDENCE-A-VIE ET LE CONTRAINDRE A RESPECTER NOTRE CONSTITUTION ET DEGAGER DU SOMMET?

    LES CONGOLAIS SALUENT DONC KATUMBI ET LE G7 !

  2. Au point où nous en sommes, comme l’a dit le Maréchal Mobutu, s’il faut conclure des accords avec les diable pour refaire l’unité, rien à faire.
    Nous sommes à tout faire, ceux qui sont à l’extérieur qu’ils continuent à faire ce qu’ils font, car ils le font bien.
    Le peuple a sait ce qu’il devrait faire moment opportun.
    Kabila doit partir et ça, sans aucune autre forme de procès.

  3. Rien de surprenant et rien de nouveau comme pratique, qui joint un peu un article de 2016 de Jeune Afrique (http://www.jeuneafrique.com/mag/349203/politique/etats-unis-cette-ong-roule-katumbi/). Thomas Sankara a dit un jour :  » L’esclave qui n’assume pas sa revolte ne merite pas que l’on s’apitoye sur son sort ». Il est malheureux de constater que les politiciens Congolais recourent encore a ces methodes croyant faire pencher la balance des occidentaux de leur cote. Dans toutes les grandes revolutions, les occidentaux se sont mis du cote ou leur interets etaient proteges. C’est une chose de cottoyer les decideurs occidentaux, faire partir Kabila en est une autre d’autant plus que celui ci continue de garantir leurs interets. Un exemple parmis tant d’autres sur la nature capitaliste des occidentaux: « BAshar Al Assad est passe en moins d’un an d’ Invite d’honneur du defile du 14 juillet en France a dictateur et tyrant de son peuple dont il fallait se debarasser lors du printemps arab. Aujourd’hui il n’est plus une priorite compte tenu de l’avancee de L’Etat Islamique qui est une plus grande menace pour l’occident… ». Il en sera de meme avec Kabila. Le depart de Kabila pourait etre pour les Congolais une occasion de reecrire notre propre histoire, et ce sans ingerence ni des occidentaux, ni des pays voisins que nous avons toujours poingte du doigt. C’est decevant de lire, de voir, d’entendre parler des voyages des politiciens Congolais vers ces memes Occidentaux qu’il faut en plus payer pour quemander des audiences et faveurs. A croire que cela serait un luxe ou prestige. Lesquels Occidentaux malheureusement ne descenderont jamais dans les rues de Kinshasa, Lubumbashi,etc… pour arracher le pouvoir a notre place. Avec ca, pourquoi s’etonner qu’un citoyen se declare candidat a la Presidence de la Republique sans plan, ni projet de societe ( puisqu’il ne vient qu’a peine de s’y mettre, soit pres d’une annee apres sa candidature declaree). Qu’ attendre d’ un tel Candidat? Quels interets servira-t-il ?

    • Rien de du bla bla d’un kabiliste aux abois se cachant derriere son rideau de faux-nationaliste pour diaboliser les memes Occidentaux chez qui son tres petit president illegitime et gouvernement fantoche s’agenouillent pour mendier des appuis budgetaires (FMI et Banque Mondiale), et appui logistique (MONUSCO)

      Nous comprenons vite pourquoi de fanfarons et vagabonds comme toi, sans foi ni loi, jadis Mobutistes, puis Kagamistes (RCD-Goma) et aujourd’hui « Kabilistes du ventre », sont devenus plus Kabilistes que le roublard de Kingakati. Nous citons entre autres les Atundu, Mende, KinKiey, et autres parasites-MP prechant le (faux) Nationalisme-Lumumbisme du Roublard de Kingakati rien que pour prenniser leur jousissance aux depends des Congolais sous ce regime d’imposture.

      Bref, mieux vaut un candidat « imparfait » comme Moise Katumbi (puisque c’est sur lui que tu deverses ton venin de kabiliste aux abois), mais un digne fils du Pays et soucienux du bien-etre de ses compatriotes, plutot qu’un intru sanguinaire et voleur n’ayant decouvert notre Pays qu’en 1997 avec des Rwandais.

    • félicitations Crispin. Malheureusement, celui qui fait des analyses objectives et traité de kabiliste. cest qui est sur, c’est que les avertis analystes, nous vaincrons sur cette basse classe. c’est la réflexion qui fait d’un individu un Homme

  4. ce qui est malheureux ce que ces commentateurs trouvent donc qu’il est permis et il est normale de faire ce que le régime kabila a fait . kabila a volé, il a détourné, il a tué, il a corrompu, tout le monde peut le faire.A quand alors le changement?
    oui, le Maréchal Mobutu l’avait dit, « s’il faut conclure des accords avec le diable pour refaire l’unité, rien à faire ». Et c’est normale la continuité: pour la MP, s’il faut tuer, voler…pour préserver le pouvoir, nous le ferons. Le G7 qui suit, s’il faut corrompre, tuer pour accéder au pouvoir nous sommes prêts. l’UDPS, les RASSOP, … ne manquent pas non plus de trouver un diable. Donc, à chacun son diable avec qui il pourra conclure des accords et la suite c’est toujours celui que l’on appelle peuple qui paye.
    Savez vous que le lobbying est la pire forme de corruption? Donc, qui a bu, boira. ces gens du G7 connaissent très bien c’est qu’ils ont fait à la Mp. ça ne sera pas du jour au lendemain qu’il abandonnerons la maffia, même si ils sont au pouvoir, j’insiste, c’est là qu’ils ont appris à corrompre et à être corrompus.
    Ce n’est plus le moment d’applaudir les uns et les autres pour des vices, quelques soient l’objectif. Il est temps qu’on combattent tous ces maux qui ont rongé, qui rongent toujours et qui risquent, si l’on ne combat pas, de continuer à ronger notre société.

Comments are closed.