jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 18:32 18 h 32 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 18:32 18 h 32 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 18:32 18 h 32 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 18:32 18 h 32 min

l'info en continu

Manifestation anti-belgique à Kinshasa

- Publicité-

Des dizaines de Congolais, munis d’un cercueil, drapeaux et banderoles à l’effigie de Patrice Emery Lumumba, héros de la lutte pour l’indépendance assassiné le 17 janvier 1961 à l’âge 35 ans, ont manifesté ce mardi devant l’Ambassade belge dans la capitale congolaise. « La dépouille de Lumumba ou rien« , pouvait-on lire sur des affiches brandit devant la représentation belge. Ces manifestants, qui se disent ne pas faire partie d’un mouvement politique, scandaient des cris hostile à l’ancienne puissance coloniale.

La dépouille de Patrice Lumumba, tué avec ses trois compagnons à Élisabethville (Lubumbashi), a été découpée et dissous dans un fût d’acide sulfurique par deux policiers belges.

- Publicité-

En 2012, la justice belge s’est déclarée compétente pour lancer une enquête sur l’assassinat du tout premier Chef du gouvernement de la RDC depuis son indépendance le 30 juin 1960. Une commission d’enquête belge avait déjà conclu, en 2001, à la « responsabilité morale » de la Belgique dans cet assassinat. Cependant, les héritiers de l’ancien Premier ministre veulent aller plus loin et souhaiteraient que cette enquête puisse permettre de juger ceux qui ont été mêlés à l’opération.

Selon l’agence Belga, il pourrait notamment s’agir de Jacques Brassinne, un diplomate qui était, sous la présidence Tshombe, membre du « Bureau conseil », le gouvernement parallèle des Belges à Élisabethville. Étienne Davignon serait également dans le viseur : ancien vice-président de la Commission européenne, père de la compagnie Brussels Airlines, il était à l’époque diplomate. Quant à Charles Huyghé, il était le chef de cabinet du ministre katangais de la Défense. Vu leur jeune âge au moment des faits, tous trois n’étaient sans doute que des seconds couteaux.

Le spectre de la mort de Lumumba fait surface à un moment où les relations diplomatiques entre la Belgique et la RDC sont tendues, alors que les autorités de Kinshasa sont allées jusqu’à suspendre la coopération militaire de longue date avec Bruxelles, qui réclamait ouvertement le départ du président Joseph Kabila.

- Publicité -

11 Commentaires

  1. Vérité et Réconciliation s’imposent en RDC et en Belgique pour un CONGO apaisé !!!!!. Sinon,l’esprit de Lumumba va continuer à planer sur les consciences belgo-congolaises!!!!!.

  2. Qui a autorisé cette manifestation? où est la PNC, l’ANR, Les Services spéciaux…? Attention à la manipulation politicienne, on ne réclame pas la dépouille d’un Grand homme d’Etat de trempe de P.E.LUMUMBA dans la rue, mais cela doit être diplomatique.
    Pourquoi les mouvements citoyens LUCHA, Filimbi, etc qui réclame les Droits fondamentaux et constitutionnels tels que le Calendrier électoral ou les élections au 31 décembre 2017…..sont arrêtés, bastonnés et emprisonnés…?

    • la cour avait déclaré que le procé de Mzee LD Kabila était encour , plus d’une décennie est passé et plusieurs personnes croupissent à la prison de MAKALA pour ce dossier, essayez de descendre dans la rue pour réclamer la poursuite du procé si vous voulez provoquer la fureur du diable.

  3. Mes amis, vous ne comprenez pas que ça sent les manipulations du gouvernement.
    Au fait, la Belgique est parmi les pays qui mettent le pouvoir de Kinshasa mal à l’aise et pour distraire la population, il organise ça.
    Nous tous, aimons Lumumba, moi personnellement, je le pleure.
    Mais l’heure n’est pas à céder aux fourberies du gouvernement.
    Ils veulent nous diviser pour nous distraire.
    Chassons le despotisme et puis nous allons réclamer, ne serait-ce que les dents, comme, vous le dites, dans la dignité et non dans des manifestations.
    je ne suis toujours pas d’accord avec la manière de faire des blancs, mais là, il faut laisser la Belgique de continuer ce qu’elle fait.
    SVP, soutenons- nous, soyons unis, la victoire est proche.
    Ils font ça parce qu’ils sentent leur fin, svp, tenons bon

    • Tout à fait d’accord.

      Depuis toutes ces années il n’y a rien eu et comme par hasard c’est maintenant que les gens se réveillent?

      Je pense qu’ils tentent de nous distraire et d’évincer tous ceux qui sont sont contre le maintien de Kabila au pouvoir quoi de mieux que de faire resurgir les affaires non classées. Il faut rester concentré sur l’objectif. Nous réclamerons nos morts après.

  4. je suis désolé car la manifestation anti Belgique n’est pas une machination du gouvernement en place? parce que la Belgique n’as pas l’esprit de pérennisé Mr kabila au pouvoir si se gens ne sont pas envoyé par de politique c’est une bonne chose; mais pour le cas actuel je doute fort que se gens ne soit pas propulsé par des inconnu politique

  5. Qu’il y est manipulation ou pas, les congolais ont droit de savoir la vérité. C’est touchant lorsque, les autres ont droit à la justice et que l’Africain qui est un être humain comme eux ne puissent pas bénéficier de même droit à la vérité concernant la mort de LUMUMBA. C’est choquant de voir dans un reportage qu’un belge se vante de détenir un doigt appartenant à LUMUMBA et celui-ci n’a jamais été inquiété ni par la justice belge ni congolaise ni autre. Si ces genres sont encore vivant, ils doivent répondre de leurs actes devant la justice. Que la justice passe par cette mort atroce car si tout ce qui s’est passé pendant la colonisation est passé, selon les belges mais à la mort de LUMUMBA, la RDC était indépendant. Pourquoi cet acte ? Où est passé son corps ? Enfin, la famille biologique a besoin de savoir. On voit bien à travers cet acte combien les belges sont inhumains et cruels. Et en plus, à chaque fois que cette mort revient à la une, il y a toujours de gens qui crient à la manipulation du gouvernement. Vraiment !!! N’est-ce pas que les bourreaux de la seconde guerre mondiale sont poursuivis jusqu’à aujourd’hui ? Et là c’est la manipulation de qui ? Merci à tous ceux qui ont donné de leur temps pour que ces bourreaux soient jugés.

    • Certes Songozila, mais posez vous la question de savoir pourquoi surgir à cet instant crucial? Cela fait combien de temps que M. Lumumba a été assassiné et aucun chef d’Etat n’a organisé une démarche pour faire connaître les coupables, entendu ou honoré sa famille?

      Je pense qu’avant de chercher à punir les coupables, il faudrait que nous même congolais ou chefs d’Etat sachions reconnaitre et mettre à leur place les personnes dignes de recevoir un honneur particulier à cause de leurs idéaux même à titre postum. Enseigner à nos enfants qui étaient ces hommes et quels étaient leur vision pour le Congo.
      Aujourd’hui tout le monde est concentré sur un seul objectif, à savoir le départ de Kabila.

      Il faut que nous apprenions à être méthodiques et concentrés. Si nous nous laissons aller aux émotions nous ne verrons pas le bout.

      Objectif 1: Kabila doit partir
      Objectif 2: Traduire en justice toutes les personnes (nationaux et étrangers) ayant commis des exactions contre la nation toute entière ou un congolais.
      Objectif 3: construire des prisons pour les accueillir

Comments are closed.

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :