jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 11:31 11 h 31 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 11:31 11 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 11:31 11 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 11:31 11 h 31 min

l'info en continu

« Tout porte à croire qu’il y a eu ordres de tuer dans le Kasaï »

- Publicité-

Le Conseil des droits de l’homme des Nations unies s’est réuni mardi 26 septembre à Genève (en Suisse), pour présenter son rapport annuel sur la situation des droits de l’homme en RDC. Kate Gilmore, vice-commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, qui présidait cette rencontre, a eu des mots durs contre les autorités de Kinshasa.

« Depuis décembre dernier, bien que la MONUSCO ait partagé avec les autorités les détails sur la géolocalisation de 87 fosses communes, personne n’a jusqu’à présent été tenu responsable« , s’alarme-t-elle.

- Publicité-

Pourtant, ajoute-t-elle,  il est « évident que la violence dans les Kasaï n’est pas l’acte d’éléments aléatoires, voyous ou indisciplinés – mais plus vraisemblablement susceptible d’être le résultat d’ordres – délibérément planifiés et  exécutés. Les auteurs, y compris ceux qui ont donné l’ordre de tuer, doivent être traduits en justice. »

Présente à cet événement, avec plusieurs représentants des organisations de défense des droits de l’homme et des organisations congolaises de la Société civile, la ministre congolaise des Droits humains Marie-Ange Mushobekwa a réaffirmé « la détermination » des autorités congolaises à rendre justice dans le double assassinat de experts de l’ONU.

« L’Auditorat général des Forces Armées de la République Démocratique du Congo a déjà identifié seize suspects dont neuf avaient déjà été mis aux arrêts dans le cadre de l’assassinat des deux experts de l’ONU, Michael SHARP et Zaida CATALAN ainsi que de leurs accompagnateurs congolais dont les corps n’ont toujours pas été retrouvés. Mais pendant ce temps les enquêtes se poursuivent pour pouvoir identifier tous les commanditaires de ces meurtres« , annonce-t-il.

Des experts à Kinshasa dès octobre

Réaffirmant « l’engagement du Gouvernement de la République Démocratique du Congo à tout mettre en œuvre pour qu’il y ait manifestation de la vérité dans cette affaire et que justice soit rendue à toutes les victimes« , Mme Mushobekwa annonce l’arrivée prochaine en RDC, d’une délégation d’experts internationaux des Nations Unies pour faire lumière sur la crise qui frappe la région du Kasaï au centre du pays.

« Je vous annonce que nous serons ravis d’accueillir au début du mois d’octobre prochain, l’équipe d’experts internationaux envoyée par le Conseil des droits de l’Homme pour faire la lumière sur ce qui s’est passé dans les Provinces du Kasaï« , dit-il, tout en affirmant que l’équipe en question vient « en appui à la justice congolaise et travaillera sous le leadership des autorités congolaises, conformément à la résolution 35/33.  »

Pour Gilmore, le gouvernement doit  prendre des mesures décisives pour inverser cette tragédie dans la violence. « Nous demandons au gouvernement de prendre l’initiative de mettre fin au cycle de l’impunité qui, pendant des décennies, a nourri la violence qui porte gravement atteinte à la paix et à la prospérité du pays« , dit-elle dans son discours en anglais.

- Publicité -

10 Commentaires

  1. Secret de polichinelle! Les Kamuina Nsapu sont allés acheter des armes en Russie pour remplir plus de 80 fosses communes???? Venant moi-même de la région, je peux vous garantir qu’ils ont même de la misère à se trouver 10$ pour acheter du savon pour eux-mêmes.
    Tous ces massacres, c’est fait par les bana Mura. L’ONU le sait, mais diplomatie exigeant, ils y vont doucement. Kabila c’est le seul responsable de tout et c’est la seule personne armée en RDC. Son temps est déjà fini, mais c’est l’agonie qui est longue. Lui-même le sait, c’est pour cela qu’il a vieilli seulement à l’intérieur d’an et demi! Il ne dort pas! Alors à quoi lui servent le pouvoir et les milliards?

    • Cet acharnement à vouloir à tout prix à identifier les responsables de ces crimes pendant que l’ONU elle-même traîne les pieds pour envoyer l’équipe des enquêteurs, cache quelque chose. Pourquoi ne pas presser l’ONU d’envoyer les enquêteurs et attendre les conclusions de cette enquête pour réagir sur base des données et non sur base des suspicions?

      • Jamais dans l’histoire du Congo une conspiration n’a atteint un tel sommet si rocambolesque pour un but avoué mais la providence prend charge et fait fi !

  2. ou est l Union Africaine ,après tout c est des africains qui sont tués et pire encore eux même qui se tuent .
    Je demande a l Union Africain de régler leur problème sans y faire recours a l ONU ou a tout autres communauté international .

  3. Une simple question : Pourquoi la Monusco est incapable de dévoiler le nom de la (des) personne (s) qui a (ont) montré avec précision le lieu (tombe ou fosse commune) où les deux corps d’experts étaient enfouis? Ce n’est pas par magie qu’ils y sont allés et ont posé l’avion de la Monusco pour déterrer ces corps !

  4. L’ONU est complice de génocide au Congo, leur rapport c’est pour tromper les Congolais, or ils sont du côté du pouvoir de Kabila. leur présence au Congo est nul , à Kinshasa Kabila tue et arrête la population , mes véhicules blancs de la Monusco, roulent sans aider les blessés . Nous avons les images.

  5. C’est une obligatoire que la justice soit faite, kabila est l auteur de Ct génocide contre le peuple luba dans le kassai, l histoire retiendra cela et les coupables seront sévèrement punis

  6. Pour de vraies enquêtes indépendantes sur les assassinats crapuleux perpétrés au Kasaï!
    Les ordres sont venus des autorités politiques congolaises, c’est un secret de polichinelle.

    Que de tourner au tour de la pomme, il faut désigner les coupables et les déférer devant les tribunaux internationaux afin que pareille barbarie ne se reproduise plus. On est face à un vrai génocide car il s’agit des assassinats planifiés et pour cibles les populations d’origine kasaïenne.

Comments are closed.

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :