New York tourne-t-il à l’avantage de Kabila?

16
809

Deux visions de la crise politique en République démocratique du Congo s’affrontaient depuis l’ouverture lundi à New York, de la 72ème Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies. D’un côté, l’opposition congolaise, clamant becs et ongles sa position, à savoir que Joseph Kabila n’est plus légitimement président; et de l’autre, des artificiers du pouvoir, affirmant le contraire.

Dans les couloirs des Nations Unies, deux plans de sortie de crise se frottaient tout autant. Une transition sans Kabila, lancent Moïse Katumbi, Félix Tshisekedi et plusieurs figurent de la Société civile. La continuité, proposait à son tour le pouvoir congolais, en promettant un calendrier électoral à venir, certes ouvertement annonçant le report des élections.

Moïse Katumbi et son allié Félix Tshisekedi n’ont pas démérité. Ils pouvaient compter sur l’activisme de Didier Reynders qui, dès son arrivée, rencontrera le vice-Premier ministre et minsitre congolais des Affaires étrangères, Léonard She Okitundu. La Belgique affiche le seul soutien musclé à l’opposition et à la causse anti-Kabila.

« Je m’attends dans les prochains jours ou semaines à ce que la Ceni (Commission électorale nationale indépendante, ndlr) publie un calendrier permettant la tenue d’élections simultanées« , a indiqué lundi Didier Reynders, à l’issue d’un entretien qualifié de « franc et direct » avec Léonard She Okintudu.

Calendrier électoral bat la transition

De l’autre côté, le vice-Premier ministre et ministre belge de la Coopération au Développement Alexander De Croo a rencontré à New York entre autres avec l’émissaire spécial de l’ONU pour les Grands Lacs, Saïd Djinnit, et le coordinateur humanitaire de l’ONU Mark Lowcock.

“Le fait qu’il n’y ait toujours pas d’élections crédibles et inclusives en vue contribue bien entendu au climat actuel de violence et d’impunité. En mobilisant des moyens humanitaires supplémentaires, je veux donner aux Congolais le signal que la Belgique continue à se soucier de leur sort. Nous continuons à suivre de près la situation et nous appelons la communauté internationale à ne pas oublier la population congolaise”, a indiqué Alexander De Croo.

Il ne fallait toutefois pas trop rêver, d’autant plus que Léonard She Okitundu et toute son équipe lorgnaient dans les parages. De plus, l’opposition étant « bannie » des discussions officielles, faute d’accréditations, les hommes de Kabila ont labouré pour finalement renverser la tendance.

Pour le Chef de la diplomatie congolaise, le plan de l’opposition  et des mouvements de la Société civile visant à instaurer une transition sans le président Kabila pour organiser des élections est une rêverie. « Ce que demande la Communauté internationale c’est que l’on mette en oeuvre l’accord du 31 décembre 2016. Et c’est sur la base de cet accord que le processus électoral est en train de se dérouler« , fait remarquer Léonard She Okitundu.

Le caractère « tournant » du rendez-vous de New York  est balayé:  « Pour l’organisation des élections en RDC, ce sont les Congolais eux-mêmes qui se mettent d’accord. Ils ne viennent pas demander au gouvernement américain, ni aux Nations Unies d’organiser une transition en RDC« , affirme M. She Okitundu

« On a voulu faire croire comme ci le sort de la RDC était en train de se jouer ici à New York, il en est pas question. C’est une simple réunion formelle entre le gouvernement de la RDC et les partenaires qui nous accompagnent dans l’organisation de ce processus…« , ajoute-t-il.

Jeudi, c’est Donald Trump, le président des Etats-Unis, qui désillusionne un peu les opposants. Le milliardaire américain annonce, au cours d’un déjeuner avec les dirigeants africains, s’intéresser « à la situation humanitaire dégradante au Congo ». Loin donc du message de l’ancien président Barack Obama qui épinglait ouvertement les officiels congolais, le nouveau président annonce même l’arrivée de son émissaire à Kinshasa.

« En diplomatie, la visite d’un officiel dans un pays déterminé est toujours un signe de normalisation et de consolidation des relations diplomatiques car elle permet un échange sur les questions d’intérêt commun qui est noté dans les annales communes et nécessite un suivi de réciprocité« , s’emporte même un diplomate congolais.

« Trahison des belges »

Le coup de grâce viendra du président Kabila lui-même. Arrivé tardivement, après son passage dans le Kasaï, le Président congolais prend en étau le duo Reynders – De Croo, deux pro-opposition au sein de politique belge. Plusieurs rencontres dont celle avec le Premier ministre belge Charles Michel, tout en excluant Didier Reynders et Alexander De Croo, sonnent comme une terrible trahison de la Belgique vis-à-vis de l’opposition. 

A quelques heures du discours de Joseph Kabila du haut de la tribune des Nations-Unis, l’opposition congolaise n’aura donc rien reçu de concret de cet affrontement avec le pouvoir. Coincée dans cette dualité, l’ONU, à l’issue d’une réunion à huis clos, est restée partagée, comme d’habitude d’ailleurs. Un communiqué y sera publié. D’abord une annonce ambiguë certes ferme, qui rappelle que la Communauté internationale tient « à l’application intégrale de l’accord » du 31 décembre. Une façon de rappeler au pouvoir congolais qu’il doit organiser les élections avant la fin de l’accord en cours.

Sauf que le pouvoir congolais affirme respecter l’accord, avec notamment la nomination de Bruno Tshibala au poste du Premier ministre, et surtout, que la possibilité du report des élections y était inscrit. Une position certes discutable, mais que l’ONU ne remet pas officiellement en cause.

Néanmoins, la position de l’opposition n’a pas facilité les choses à l’ONU. Réunis dans les Manifeste signé en août dernier à Paris, les anti-Kabila prônnent dès lors un remplacement de Kabila, qui sort lui-même de de l’accord que défend l’ONU.

16 Commentaires

  1. Un article speculation. Tu peux évaluer à combien de pourcentages Kabila a gagné? Il a gagné quoi? Kabila et ses amis de l’Occident sont des escros. Comme journalistes vous etes Champions en analyses. Les congolais souffrent et vous pensez que c’est la faute aux opposants? Quel espoir pour le Kongo avec Kabila au pouvoir? Kabila est un tricheur, un escro, un criminel et ne mérite pas un minimum de respect et de considération. S’il peut etre reçu par ceux qui l’ont fabriqué c est tout à fait logique. Tu cries victoire trop vite pour Kabila. Laissons le temps au temps. Il n ya aucun motif pour que ce petit monsieur venu comme Kadogo chez nous, continue à etre notre président. Notre nation est en danger. Et tous comme toi l’auteur de cet article devons nous mobiliser pour la sauver. Ne fais pas le spectateur. Le Kongo c’est aussi ton bien et ton Heritage. L’artiste de Goma a eu raison de taxer des journalistes de complices. Oui vous etes tous des complices: Kabila tue et massacre et vous continuez à consacrer des articles à sa réussite aux Nations Unies. C’est hommes est un assassin et doit etre denoncé par tous les hommes épris de paix et de justices. Kabila est un escro, Il peut tromper les ocidentaux mais il ne trompera pas le peuple congolais pour toujours. Il a l’armée, il a la police, il a la banque, la diplomatie, les services secrets, la justice …… il est donne l’impression d’etre inamovible. Mais un jour viendra tu écriras autre chose comme journaliste.

    • En effet, il ne s’agit ici que de pures fabrications d’un journaliste se croyant plus malin que les Congolais qui eux n’entendent pas du tout laisser ce regime- vomi d’imposture aller au dela du 31 Decembre.

      Alors de quel « Avantage a New York » au profit de l’imposture de Kabila parle donc ce journaliste…?

      Par le meme mepris de gesticulations de Kabila et sa bande a New York, notre Peuple appauvri et meurtri par 16 ans de Kabila n’entend pas automatiquement octroyer le Pouvoir (inclu la Primature) aux chasseurs de postes gourmands utilisant ces Dialogues-bidon comme leur « Cheval de Troie » pour se faufiler dans autre Grouvernement d' »enieme » Transition afin de et se remplir les poches comme les Tshibala & Cie.

      Allons aux Elections, rien qu’Elections. Plus d’excuses.

  2. Mon frère JEAN,tu as dit vrai ,Beaucoup sont de congolais qui sont nuls,sans discernement .ils ne savent même pas leur intérêt,ils oublient que c’est l’avenir de leur progéniture qui est sacrifiée. Par contre d’autres passent tout leur temps à distraire la population dans les futilités et les bassesses de la musique ou les bêtises de nos musiciens.
    Tous nos problèmes aujourd’hui c’est la conséquence de l’abandon et l’ignorance de l’homme congolais de ses droits et ses devoirs au detruiment de futilités.
    c’est pourquoi le moment est venu pour un sursaut national et de laisser nos divergences de côte de regarder dans la même direction,de cesser les mépris les uns des autres.
    les congolais sont devenus prêt à vendre son pays pour un vil prix aux étrangers. KABILA EST UN IGNARE,malhonnête,tout le monde le saura son usurpation de nationalité après sa chute,ça c’est sûr.

    • Oui, et comme nos compatriotes JEAN et Boniface Yangambi ci-dessus, tu mets ton doight sur l’absces pourissant au Sommet de notre Pays depuis 2001.

      Nous citons l’assassin-voleur apprenti-tyran Kabila et ses bandes de voyous et lecheurs de bottes, inclu des journalistes alimentaires, qui lui facilitent la tache.

      Mais, comme au Burkina, notre Peuple, Souverain et vrai proprietaire du Pouvoir, aura le dernier mot !

      • All0…Allo…Allo…. voila l’après New York: 1. Kabila est et reste Président (légitime) de la Rd Congo jussqu ‘au prestation du serment du nouveau president issue des élections de Avril 2018 que la MP va gagner!
        2. Baby doc sera défait aux élections du congres de l’Udps réuni!
        3. wa mu biote rentrera au Congo est se rendra la justice et demandera la révision de son procès de spoliation mais il sera trop tard pour sa candidature.
        3. La MP constituera un gouvernement d’union nationale qui aura des ténors de l’opposition.
        4.Fayulu, claude dibaya et autres seront mis en prison pour appelle a l’insurrection mi janvier2018.
        il y peut y Avoir une grande très très surprise si l’oppo radical continue a croire QUE L’Occident va leur donner le pouvoir sans Kabila et au lieu de mobiliser leur électorat pour contrer la MP, et si le vacuum actuel continue et qui trompe l »oppo radical qu’il ont le peuple en main, la MP va pousser pour le referendum sans résistance politique de l’oppo qui croit toujours au style Burkinabé et Kabila ne se représente pas mais reviendra au prochaines echeances et nous voila a la cadence de l’Angola,Afrique du sud, et vogue la galère !

        • Léo Lipopo! Tu as l air heureux d écrire ces choses à l avantage de la MP! Une seule question : plus de 15 ans que ta MP est au pouvoir, tu es fier de repas que le Congolais moyen prend par jour? Tu es fier du salaire que le Congolais moyen gagne chaque mois? Tu es fier des infrastructures de ton pays? Ou bien tu crois que par magie, la MP du coup va se soucier du peuple? Tu te trompes, ou bien ils quittent ou bien ils régneront sur les cadavres.

          • La reponse de ce traitre parasite (Tshibanda) a tes questions tres pertinentes est connue d’avance: Il va deconner a la gloire de son petit boss assassin-voleur Rwando-Tanzanien.

            Ce parasite et son petit boss illegitime et les ex-agents de la la MOSSAD qu’ils croient leur servir de bouclier contre notre Peuple se trompent !

        • Compatriote Léo Lipopo ;
          Emporté par votre fanatisme, vous allez malheureusement dans tous les sens tantôt vers la fiction tantôt vers une réalité que vous soumettez à votre adoration de ‘JK’, quel est alors l’intérêt de vos propos ?
          A tout hasard sachez que si l’enjeu ne se limitait qu’à un combat entre majorité au pouvoir et opposition en dehors, ce serait plus facile : l’opposition n’étant pas toujours exempte d’impairs, on ne se préoccuperait pas beaucoup que celle-ci perde ou celle-là gagne à la loyale……
          Hélas le seul double enjeu primordial qui vaille c’est d’un côté le sort de notre population et de l’autre le combat pour les valeurs sans lesquelles ce peuple va continuer à vivre dans la misère alors que son pays est potentiellement parmi les plus riches du monde, riche de ses hommes et de ses potentialités matérielles diverses…
          Alors si vous, vous vous êtes indifférent à l’amélioration de ces conditions de vie ou si vous voyez que le pouvoir en place fait tout pour le faire, souffrez qu’il y’en ait qui veulent et voient le contraire… Le reste c’est des surenchères inutiles sur les hommes ou sur des détails juridiques ou politiques qui n’ajoutent rien de plus à votre jusqu’au jour où vous découvrirez que ce pays peut être mieux géré et ses immenses richesses servir au plus grand nombre…
          Je vous le conjure, ce challenge vaut la peine d’être tenté au-delà de tel ou tel autre homme ou parti politique pour votre peuple, au-delà de la majorité ou l’opposition actuelle…

      • Détrompez vous mes frères et seours, Il n y aura pas miracle pour que kabila parte. Mettez vous à sa place pour un moment, le pouvoir c’est moyen pour son survie. Une fois hors du pouvoir Il sera poursuivi avec toute sa famille alors la seule façon pour lui et sa famille de survivre est de rester au pouvoir aussi longtemps possible. Si les congolais était vraiment des sorciers, ils auraient fait qu’un jour kabila ne se réveille pas de son sommeil. Mais il n ya ce genre d’hero. Nous avons seulement d’un congolais brave de le faire disparaître physiquement. C’est le moment de consulter les grand sourciers du congo pour son élimination physique. Il n y aura pas de soulèvement populaire car nous congolais nous n’avons une culture de violence dans notre histoire… nous nous sommes pas des rancuniers et on oublie facilement… or les characters d’un révolutionnaire C’est d’être rancunier pour avoir un esprit de vengeance. Mais nous congolais n’avons ses qualités primordiales des révolutionnaires endurcis. Il faut aussi le dire ns ne sommes pas des guerriers et notre armée n’a jamais gagné une guerre depuis 1914 les victoires de tabora et mahenge par la force publique du congo belge. Ne rêvons pas avec des prières que Dieu va agir, Il faut utiliser tout les moyens pour éliminer kabila physiquement et si pas exterminer toutes sa famille pour ne laisser aucune chance de réincarnation de genre de cet homme.

  3. Quelqu’un a t il remarquer comme moi l’ajout du logo de politico sur la photo? Journaliste congolais arrêter la propagande , la manipulation et le mansonge. Soyez professionel svp. L’ennemi numero 1 du pouvoir en place en RDC c le ventre affamer et il n’a pas d’oreilles. La fin est pour tres bientôt.

  4. Décréter à partir des sorties du devant de la scène que l’Assemblée générale tourne à l’avantage de ‘JK’ est à mon avis une vue quelque peu réductrice à trois égards au moins !
    1° L’Assemblée est de principe un cénacle des ‘gouvernements attitrés’, du moins son format le prescrit et pas une tribune pour bons ou mauvais « trublions » sortant tant bien que mal de leurs maquis géographiques ou idéologiques. Dans ce sens ce qui y est d’abord visible ce sont les discours et au besoin les messages des chefs d’Etats et de gouvernement qui s’y expriment à la tribune !
    Et c’est vrai sur ce versant les « opposants » ont péché ? Ils ont vite oublié que ce n’est pas là qu’ils vont obtenir l’exclusion d’un chef de l’Etat invité, ‘JK’ en l’occurrence quoi qu’il ait fait. Il représente encore aux yeux de tous les apparatchiks de l’Onu, le chef d’Etat de droit et de fait, à moins de faire de la RDC un non-Etat…
    2° N’empêche à la faveur des opposants, cette rencontre n’est pas le lieu des résolutions de l’Onu, seulement des constats solennels de la présence de ses membres… Les résolutions contraignantes et décisives sortent des réunions du CS et les recommandations qui sans valeur contraignante sont ici négociées en marge comme le ‘huis-clos’ sur le Congo qui a eu lieu mardi… Celle-ci compte et elle est plutôt à l’avantage des opposants et des patriotes Congolais dans la mesure où là l’Onu est restée ferme envers le pouvoir de Kinshasa réaffirmant sa volonté appuyée que celui-ci résolve réellement la crise née de l’absence de l’alternance démocratique qui aurait dû avoir lieu le 19 décembre 2016 et par la suite selon l’Accord du 31 décembre 2016 censé être consensuel et donc démocratique…

    3° Malgré à son crédit des revendications souverainistes qu’on aurait tous applaudies si elles venaient d’un chef conséquent et son ton déterminé d’un leader fort même s’il y fait un peu fi de la difficulté des défis, l’exercice de ‘JK’ à la tribune reste celui de tous les « apprentis-dictateurs » dans ce cas. Ils tentent de rouler dans la farine leurs interlocuteurs se montrant plus responsables et plus démocratiques qu’ils ne le sont ; dans le fond cela ne trompe pas grand monde…
    L’essentiel reste dans les détails càd dans la suite du respect des engagements qu’il a pris à travers ses proclamations… L’Onu ne va pas se laisser emporter par son discours, elle continuera à scruter ses actes et les sanctionnera s’ils ne respectent pas l’esprit démocratique de la maison…
    4° Mais c’est vrai la contrainte effective de l’Onu auprès de ses membres reste encore diplomatique naviguant entre toute puissance juridique et impuissance dans les dédales de ce monde trop vaste avec ses fondés de pouvoir nationaux… C’est d’abord là que ‘JK’ garde hélas sa marge de manœuvres, à même de nous entuber encore longtemps et pas par une éventuelle victoire à l’issue de ce qui ressemble beaucoup à un raout entre ‘bonnes gens’…
    C‘est là aussi où l’opposition peut à son tour gagner la guerre, à elle de quitter ces stades officiels pour agir sur le terrain avec au besoin l’appui souterrain de tous ces maîtres du monde ou plutôt leurs conseillers gagnés à leurs causes lors de leurs conciliabules secrets à New York…
    Voilà ma tentative d’analyse un peu longuette qui dans le fond relativise les points qu’on peut accorder à l’un ou l’autre camp à l’issue de l’Assemblée !

  5. Ceux qui interviennent sur internet croient que toute la diaspora est pour l’opposition. Ils se trompent car nombreux, de ce qui n’intervient pas sur les réseaux sociaux, sont pour la MP. En tant que démocrate, je me réjouis à ce que toutes les tendances soient représentées pour le bien de la future démocratie en RDC. Sur ce, arrêtez de dire que KABILA est illégitime puisque l’ONU l’a présenté​ comme suit: « Son Excellence Mr le Président de la RDC, JOSEPH KABILA ». L’opposition est parti en trompe sans être invitée puisqu’elle n’a pas eu d’accréditation. Quelle honte ! De retour au pays, qu’elle (opposition) commence à préparer​ les élections et présenter un projet pour la nation RDC car cette fois-ci, la communauté internationale n’acceptera pas que l’opposition ne respecte pas l’accord de la Saint Sylvestre qu’elle a signé. Le peuple a soif des élections alors à vos programmes ou projets. Partez!!!

    • Pas trop tôt… dans des conclusions… Les accréditations officielles dans des salles ne disent rien… Le travail dans ces choses-là se font en coulisse et dans les couloirs et même avant… Avez-vous aperçu la CENCO ?… Et pourtant… Et pourtant… La vérité est que le pays est dans un mauvais versant… Une courbe qui n’est pas rassurante… Les initiés le présentent… Personne, de l’opposition, encore moins et surtout moins du pouvoir, doit se frotter les mains et se jeter les fleurs… Wait and see !

Comments are closed.